L’armée bombarde les caches des terroristes de l’ « Armée de l’Islam » à Douma

Damas / Des unités de l’armée arabe syrienne ont visé aujourd’hui les positions des terroristes de l’ « Armée de l’Islam », retranchés à Douma dans la Ghouta orientale, en riposte à leurs attaques aux roquettes contre les quartiers à Damas et dans sa périphérie.

Une source militaire a indiqué à SANA que les terroristes de l’ « Armée de l’Islam », qui avaient entravé l’accord conclu à Douma sur leur évacuation de la ville et sur la relâche des personnes qu’ils avaient enlevées, avaient attaqué aux roquettes Dhahyet al-Assad à Harasta et les civils se trouvant dans le corridor du camp de Wafidine, et y avaient fait des blessés parmi les civils et des dégâts matériels.

La source a souligné que les avions de combat de l’armée arabe syrienne avaient pris pour cible les zones à partir desquelles les terroristes avaient lancé les roquettes sur les quartiers à Dhahyet al-Assad et sur le camp de Wafidine, faisant savoir que les terroristes de l’ « Armée de l’Islam » entravent l’application de l’accord de Douma et refuse de relâcher les personnes enlevées dans la ville.

En outre, les terroristes de l’ « Armée de l’Islam » ont attaqué ce soir aux roquettes les zones de Mazzeh 86, Rabweh, la place des Omeyyades et Massaken Barzeh et y avaient fait deux martyrs, un enfant et une femme, et 21 blessés parmi les civils.

« Des unités de l’armée arabe syrienne ont bombardé aux lance-missiles les caches des terroristes à Douma en riposte au lancement des roquettes et leur ont infligé de lourdes pertes », a-t-elle fait noter.

Des sources ont affirmé à SANA que la libération des personnes enlevées est un des objectifs de l’opération militaire contre les positions des terroristes de l’ « Armée de l’Islam » et que cette opération ne sera pas cessée avant leur libération.

R.F. / A. Chatta

Check Also

Découverte d’armes, de médicaments et de véhicules de fabrication israélienne abandonnés par les terroristes dans la banlieue sud de Quneitra

Quneitra – SANA/ Une source des autorités compétentes a déclaré au correspondant de SANA qu’au …