Jaafari : L’éradication du terrorisme implique l’exécution des résolutions du CS 

Bakou / Le chef de la délégation de la République arabe syrienne à la 18e réunion des ministres des affaires étrangères des pays membres du Mouvement des Non-Alignés, tenue à Bakou, Bachar Jaafari, a affirmé que le renforcement de la paix et de la sécurité internationales implique la lutte contre les pratiques de certains pays membres du mouvement, qui sont utilisés comme des outils au service des agendas de certains pays occidentaux et de leurs politiques hostiles, notamment en Syrie.

Jaafari a fait noter : « Nos pays se sont mis d’accord lors des deux conférences de Bandung et de Belgrade sur la réalisation de la paix, la justice, la solidarité et la coopération dans le monde, mais certains pays membres du Mouvement ont, sous des prétextes flagrants, transgressé les principes de ce Mouvement, la charte de l’ONU et le droit international, ce qui a fait des impacts négatifs sur le rôle historique du Mouvement des Non-Alignés ».

Il a ajouté que l’une des raisons les plus dangereuses qui menacent la paix et la sécurité internationales et entravent la réalisation du développement durable est la propagation du terrorisme aux niveaux, régional et international, avec le soutien, le financement et l’armement par certains pays du Mouvement.

Jaafari a indiqué que les actes terroristes commis par les réseaux terroristes de « Daech», du «Front Nosra » et par tous les autres réseaux et entités qui en dépendent en Syrie, dans une grande partie des pays arabes et du monde démontrent l’aggravation du phénomène du terrorisme.

Il a fait savoir que la voie pour éradiquer le terrorisme passe par l’exécution des résolutions du CS et l’adoption de mesures dissuasives afin de demander des comptes aux pays qui soutiennent et financent le terrorisme et qui utilisent la lutte contre le terrorisme comme un prétexte pour mener des agressions et violer la souveraineté et l’intégrité territoriale des pays.

Jaafari a affirmé que le 1er  bénéficiaire de ce qui se passe en Syrie et dans la région est l’entité israélienne qui soutient les gangs terroristes takfiristes en Syrie via l’intervention militaire directe et des actes hostiles afin de rehausser le moral des terroristes dans la zone de désengagement dans le Golan arabe syrien occupé.

Il a assuré que la Syrie rejette les mesures coercitives et unilatérales imposées par les Etats-Unis, l’Union européenne et par d’autres pays à certains pays du Mouvement des Non-Alignés, dont la Syrie dans le but d’exécuter des objectifs et des agendas politiques.

« Le gouvernement syrien s’attache à sa position constante qui confirme que le règlement politique est la solution de la crise et qui se base sur le dialogue inter-syrien sans aucune intervention étrangère et sans des conditions préalables, tout en préservant la souveraineté et l’intégrité territoriale de la République arabe syrienne », a affirmé Jaffari.

Il a appelé les pays du Mouvement des Non-Alignés à se solidariser avec la Syrie et à réclamer de condamner l’agression militaire des États-Unis et de la Turquie contre ses territoires.

Jaafari a enfin réclamé de coopérer avec le gouvernement syrien au lieu de mener des initiatives unilatérales à l’intérieur et l’extérieur du CS sans aucune coordination préalable avec la Syrie.

R.F. /  L.A.

Check Also

Un groupe touristique français visite la ville archéologique de Palmyre

Palmyre-SANA / Un groupe touristique français, composé de 27 personnes, a visité la ville archéologique …