Le général Chawa : Toute présence des forces militaires étrangères sur les territoires syriens sans l’admission du gouvernement constitue une agression et une occupation

Moscou / Le vice-ministre de la Défense, le général Mahmoud Chawa, a affirmé que  toute présence des forces militaires étrangères sur les territoires syriens sans l’admission du gouvernement syrien est considérée comme une agression et une occupation.

Dans une allocution qu’il a prononcée à l’ouverture de la 7e Conférence de Moscou sur la sécurité internationale, le général Chawa a indiqué que l’éradication du terrorisme en Syrie avait porté une frappe aux projets occidentaux tramés contre la région et que la victoire militaire de l’armée arabe syrienne et ses alliés avait pavé le chemin vers une solution pacifique qui sera décidée par les Syriens eux-mêmes.

«Alors que l’armée arabe syrienne et les forces alliées combattent le terrorisme, la Syrie s’ouvre au dialogue inter-syrien, à la réconciliation nationale et à la reconstruction», a-t-il a ajouté.

Le général Chawa a fait noter que l’année 2017 était celle des grandes victoires sur le terrorisme,  ce qui a abouti à l’éradication sans retour des terroristes de « Daech » grâce aux efforts de l’armée arabe syrienne et de ses alliés, soulignant le grand rôle de l’armée de l’air russe dans l’éradication de ce réseau terroriste.

Il a précisé que la présence des terroristes de « Daech » en Syrie ne dépasse pas le taux de 4%, soit près e 7 mille km, répartis dans plusieurs zones au nord-est de la Syrie, sur la rive est du fleuve de l’Euphrate, sur des superficies communes entre le camp de Yarmouk et Hajar Aswad  près de Damas et sur la frontière avec la Jordanie et la Palestine occupée au sud.

Il a souligné les agressions des Etats-Unis et d’Israël contre la Syrie et leur soutien aux groupes terroristes, «ce qui explique le nouveau pas des Etats-Unis de créer de prétextes pour justifier leur présence en Syrie et maintenir leurs bases et forces illégitimes afin de dominer les champs pétroliers et de diviser la Syrie à travers le soi-disant /Projet du fédéralisme/ qui sert le projet sioniste.

Et le général Chawa de poursuivre : « Notre région fait toujours face à une offensive la plus dangereuse menée par des pays et des gouvernements qui œuvrent fermement pour réaliser leurs intérêts représentés par la domination de la région et le pillage de ses bien, en attisant les conflits et les guerres et en soutenant le terrorisme.

Le général Chawa a appelé toutes les forces et les parties d’ influence aux niveaux international et régional à jouer un rôle positif dans la lutte contre le terrorisme.

Bulletin Français

Check Also

La Syrie participe au forum stratégique régional de l’UPU

Damas-SANA / Avec la participation de la Syrie, les travaux du forum stratégique mondial de …