Nouveaux témoignages sur les crimes terroristes à Ghouta est

Banlieue de Damas / De nouveaux témoignages ont été faits par les habitants que  l’armée arabe syrienne avait évacués via les corridors humanitaires après leur siège par les terroristes à Ghouta est dans la banlieue de Damas.

Une personne qui était sortie de Ghouta a indiqué à SANA que les réseaux terroristes, qui s’emparent des localités de Ghouta depuis des années, annoncent d’une manière claire qu’ils opèrent à la solde des parties extérieures, soulignant qu’ils prennent les civils comme des boucliers humains pour dire au monde qu’ils ont un soutien populaire.

Une femme évacuée de Ghouta a assuré que toutes les aides que l’Etat et le Croissant rouge avaient faites entrer à Ghouta avaient été saisies par les groupes terroristes, disant : « Nous savons auparavant qu’ils ne les distribueront pas, c’est pourquoi nous avons payé le prix de ces matières à des montants élevés pour que nos enfants ne soient pas à jeun ».

Un homme âgé de 60 ans a souligné qu’il souhaitait mourir du mal et qu’il était impossible d’obtenir le médicament pour sa maladie chronique sans payer des montants qui ne sont pas disponibles.

En outre, les civils qui avaient été évacués de Ghouta ont été accueillis par l’armée arabe syrienne qui les a transportés aux centres d’accueil temporaire.

Une autre personne évacuée a appelé tous les civils qui se trouvent actuellement à Ghouta à en sortir par tous les moyens disponibles et à ne pas croire aux allégations lancées par les réseaux terroristes sur le traitement de l’armée arabe syrienne qui protège les civils au moment où les groupes terroristes les prennent comme des boucliers humains pour se protéger.

A.Chatta

Check Also

L’ambassade russe auprès l’entité de l’occupant israélien : Moscou prendra les mesures nécessaires pour faire face aux menaces qui visent ses forces

Moscou / L’ambassade russe auprès de l’entité de l’occupant israélien a condamné l’agression israélienne contre la …