Un blessé et destruction d’une station de train dans la zone d’Ifrine

Alep/ Les forces du régime turc et ses mercenaires poursuivent leur agression contre la ville d’Ifrine dans la banlieue nord d’Alep, faisant plus de victimes et causant de lourds dégâts matériels et la destruction de maisons et d’infrastructures.

Des sources civiles ont déclaré à SANA que les forces du régime turc et ses mercenaires avaient violemment bombardé à l’artillerie lourde et aux roquettes des quartiers dans la ville d’Ifrine et des maisons et fermes des citoyens dans les villages de Jandeiras, Bulbol et Rajo.

Les sources ont souligné que le bombardement avait fait un blessé qui a hospitalisé pour recevoir le traitement nécessaire et une destruction dans les maisons et les propriétés des citoyens et dans les magasins.

Les sources ont ajouté que les forces du régime turc avaient aussi bombardé une station de train dans le village d’Esther, ce qui a causé sa destruction totale.

Par ailleurs, des sources médicales dans la ville d’Ifrine ont affirmé que les forces du régime turc avaient utilisé hier dans son agression contre le village de Mzeinah relevant de la localité de Cheikh Hadid, le gaz de chlore, référant dans leur rapport sur les échantillons qui ont été examinés dans les laboratoires de l’hôpital d’Ifrine.

D.H./ R.B.

Check Also

Avec la participation de la Syrie, coup d’envoi en Russie des travaux du 2e Forum féminin eurasiatique

Moscou/ Les travaux du 2e Forum féminin eurasiatique ont commencé hier dans la ville russe de …