Jaafari : La Déclaration de la conférence de Sotchi est la base de tout volet politique

New York / L’ambassadeur permanent de la Syrie à l’ONU, Bachar Jaafari, a assuré que c’est au peuple syrien seul de décider de l’avenir de son pays par le biais du dialogue national inter-syrien et que la Syrie s’engage à ce que les Syriens avaient voté lors de la conférence du dialogue national inter-syrien à Sotchi et n’est concernée par aucune commission extérieure.

Dans une allocution qu’il a prononcée lors d’une séance tenue aujourd’hui par le Conseil de sécurité sur la Syrie, Jaafari a dit que les Etats-Unis en se trouvant en Syrie violent la résolution N°2254 qu’ils avaient admise et qui insiste sur la souveraineté, l’indépendance et l’unité de la Syrie.

Jaafari a fait allusion aux attaques répétées menées par les forces de la soi-disant « Coalition internationale », conduite par les Etats-Unis et dont la dernière était l’agression déclenchée par cette Coalition illégale le 8 février en cours dans la banlieue nord-est de Deir Ezzor contre des forces populaires qui confrontaient le réseau terroriste « Daech ».

Jaafari a abordé la destruction préméditée menée par la « Coalition internationale » contre 90% environ de la ville de Raqqa, faisant noter que cette Coalition avait renoncé à ses engagements à désamorcer des dizaines de milliers de mines plantées par les terroristes de « Daech » dans la ville avant leur sortie.

Jaafari a regretté le briefing fait par l’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, qui n’avait pas évoqué l’occupation américaine et turque des parties de la Syrie.

Jaafari a indiqué que ce n’était pas la première fois qu’ « Israël » agresse la souveraineté de la Syrie et qu’il l’a violée jusqu’au crash de l’avion de chasse israélien abattu par un missile syrien au-dessus de la Palestine occupée.

En outre, Jaafari a dit : « Les groupes terroristes armés ont utilisé les civils en tant que des boucliers humains et ont attaqué à 1000 roquettes la ville de Damas pendant les 20 derniers jours ».

Il a souligné l’importance de ne pas manipuler les résultats la conférence de Sotchi, affirmant : « La Déclaration finale de la conférence est la base principale de tout volet politique et la base solide de tout dialogue ou pourparlers qui se dérouleront ».

Il a fait savoir que le gouvernement syrien accueille favorablement et met en exergue le rôle russe, notamment celui du président Vladimir Poutine, dans la tenue de la conférence du dialogue national inter-syrien à Sotchi, laquelle affirme que le processus politique ne commencera pas et ne se poursuivra jamais sans une direction syrienne.

A.Chatta

Check Also

Découverte d’armes et de munitions dans les caches des terroristes à Teir Maala et à Dar Kabira

Homs/ Les services compétents ont découvert, alors qu’ils ratissent les deux localités de Teir Maala et …