Des martyrs et blessés dans des attaques aux roquettes contre Damas, sa banlieue et Homs

Damas-Homs/ Les groupes armés ont repris leur violation de l’accord sur la zone de désescalade à Ghouta est, tout en prenant pour cible des quartiers à Damas et dans sa banlieue, y faisant des martyrs et des blessés parmi les civils.

Dans une déclaration à SANA, une source du Commandement de la Police de Damas a indiqué que des citoyens avaient été blessés et des dégâts matériels s’étaient produits dans des attaques aux roquettes menées par les groupes armés contre la zone de Cheikh Saad dans le quartier de Mazzeh et les deux zones d’Abbassiyne et Rokn Eddine.

Auparavant, la source a précisé que les groupes armés avaient lancé des obus de mortier sur le quartier de Bab Touma, ce qui y a fait 3 martyrs, 8 blessés parmi les citoyens et des dégâts matériels.

Dans le même contexte, une source du Commandement de la police dans la banlieue de Damas a fait noter que deux enfants étaient tombés en martyr et que 5 civils avaient été blessés dans une attaque à un obus de mortier menée par les groupes armés contre le quartier de Homsi dans la ville de Jaramana.

La source a ajouté que 9 obus de mortier avaient été tirés par les groupes armés sur la ville de Jaramana et le faubourg de Harasta et y avaient fait des dégâts matériels, sans faire de victimes parmi les civils.

Dans une nouvelle violation de l’accord sur la zone de désescalade au nord de Homs, les groupes armés ont attaqué nombre de positions militaires et bombardé aux obus de mortier nombre de quartiers dans le gouvernorat.

Le correspondant de SANA à Homs a souligné que des unités de l’armée arabe syrienne, en collaboration avec les groupes de la défense populaires, s’étaient accrochées avec des groupes armés qui avaient attaqué les positions militaires dans la périphérie de la zone de Houla dans la banlieue nord de gouvernorat.

« Les accrochages se sont soldés par l’élimination d’un certain nombre de terroristes et la destruction de leurs armes », a révélé le correspondant.

En parallèle avec cette attaque, les groupes armés ont bombardé aux roquettes les maisons des habitants dans les deux villages de Dasniyah et Jabbourine au nord de la ville de Homs, ce qui y avait fait des dégâts matériels dans les propriétés, sans faire de victimes parmi les civils.

Bulletin français

Check Also

Entretiens russo-européens sur la situation en Syrie

Moscou-SANA/ Le ministère russe de la Défense a déclaré qu’une délégation du  commissariat européen aux relations …