Les deux ministres adjoints de la Santé en Syrie et en Iran : Développement des relations dans le secteur pharmaceutique

Téhéran / Habib Aboud, ministre adjoint de la Santé pour les affaires pharmaceutiques et pharmaciennes, et Gholamreza Asghari, ministre adjoint iranien de la Santé, président de organisation iranienne pour la nourriture et les médicaments, ont signé aujourd’hui à Téhéran un procès-verbal, dans lequel les deux parties ont insisté sur l’importance de promouvoir les relations dans les domaines pharmaceutique et d’équipements médicaux et d’accroître les échanges pharmaceutiques et d’équipements médicaux entre les deux pays.

Le procès-verbal porte sur l’octroi, dans une semaine, par la partie iranienne à celle syrienne d’un liste des médicaments produits en Iran, en prenant en considération la présentation par la partie syrienne d’un liste des médicaments qu’elle produit.

Le ministre adjoint iranien de la Santé a affirmé que le gouvernement iranien et les sociétés de la production des médicaments et des équipements médicaux sont disposés à assurer tout ce dont a besoin le marché syrien, exprimant sa confiance en la victoire de la Syrie sur le terrorisme takfiriste.

A.Chatta

Check Also

Découverte d’un hôpital de campagne abandonné par les terroristes à Homs

Homs / Dans le cadre du parachèvement de la stabilisation des localités et des villages dans …