Jaafari : Le soi-disant « document informel » pour réanimer le processus politique à Genève est rejeté

Vienne/ Le chef de la délégation de la République arabe syrienne au dialogue inter-syrien à Vienne, Bachar Jaafari, a affirmé que le document informel sur la réanimation du processus politique à Genève est rejeté, parce qu’il se contredit avec les résolutions internationales et vise à entraver les pourparlers de Genève et la conférence de Sotchi.

Dans une conférence de presse qu’il a tenue aujourd’hui au terme de la réunion de Vienne, Jaafari a qualifié de « constructifs autant que possible » les pourparlers que la délégation de la République arabe syrienne avaient menés hier et aujourd’hui avec l’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, notamment avant le début de la conférence du dialogue national syrien à Sotchi.

Jaafari a dit : « Nous avons profité de la réunion avec de Mistura pour répondre à plusieurs questions, en particulier la conférence de Sotchi ».

Il a assuré que le soi-disant « document informel » sur la réanimation du processus politique à Genève sur la Syrie est complètement rejeté et vise à déjouer les pourparlers de Genève et la conférence de Sotchi.

A signaler que la délégation de la République arabe syrienne, présidée Jaafari,  avait tenu deux réunions avec de Mistura au siège de l’ONU à Vienne et deux réunions séparées, la première avec le directeur du département du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord du ministère russe des Affaires étrangères, Sergueï Verchinin, et la deuxième avec le Directeur général de l’Office des Nations Unies à Vienne (ONUV), Yuri Fedotov.

A. Chatta

Check Also

L’armée détruit des caches des terroristes du Front Nosra dans la banlieue de Hama

Hama-SANA/L’armée arabe syrienne opérant dans la banlieue nord de Hama a porté des frappes intensives …