Miqdad : Tout acte militaire turc à Ifrine est un acte hostile

Damas / Le vice-ministre des AE et des Expatriés, Fayçal Miqdad, a averti la direction turque que tout acte militaire dans la zone syrienne, Ifrine, sera considéré comme un acte hostile de la part de l’armée turque contre la souveraineté des territoires de la République arabe syrienne.

Dans un communiqué qu’il a lu aujourd’hui devant les journalistes dans le bâtiment du ministère des AE et des Expatriés, Miqdad a assuré que la Syrie ripostera à tout acte militaire turc contre la République arabe syrienne.

« Les défenses antiaériennes syriennes ont récupéré leur force complète et sont disposées à détruire toute cible turque dans le ciel de la Syrie », a-t-il dit.

Miqdad a fait noter que les dernières déclarations de la direction turque suscitent « notre profonde inquiétude » et que la déclaration de la guerre par la direction turque sont complètement rejetée par le peuple syrien.

« Ankara, en menant tout acte militaire, compliquera son statut en tant qu’un des parrains du règlement de la crise en Syrie », a fait savoir Miqdad, qui a ajouté qu’il faut prendre en compte le soutien apporté par la direction turque aux groupes terroristes.

Répondant à une question sur la position de la Syrie à l’égard de l’invitation adressée par l’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, à tenir une réunion particulière à Vienne entre la délégation de la République arabe syrienne et des représentants de l’opposition, Miqdad a indiqué que la Syrie répond favorablement à tout effort international afin de contribuer à la cessation de la crise.

A.Chatta

Check Also

Sous le haut patronage du président al-Assad, remise des diplômes à une nouvelle promotion des cadets de l’Académie de guerre

Homs / Sous le haut patronage du président Bachar al-Assad, commandant en chef de l’armée …