Haidar : pas de réconciliation à Harasta et la riposte aux attaques sera militaire

Damas/Le ministre d’Etat aux Affaires de la Réconciliation, Ali Haydar, a affirmé que la zone de Harasta à Ghouta est dans la banlieue de Damas est au-delà  d’un accord de réconciliation, en raison de la violation par les réseaux terroristes armés de l’accord sur la zone de désescalade.

Dans un point de presse, en marge d’un atelier sur le traitement avec les enfants qui ont été recrutés, organisé à Sham Palace à Damas, Haidar a précisé que les réseaux terroristes armés à Harasta, qui faisait partie de la zone de désescalade, avaient attaqué plusieurs points de l’armée et des institutions de l’Etat et pris pour cible, à des dizaines d’obus, les civils dans des quartiers et faubourgs à Damas et son alentour.

Le ministre Haidar a ajouté que la riposte aux attaques des groupes armés sera par l’acte militaire, mais sans fermer la porte devant les réconciliations, même que nous ne comptons pas trop sur cette question à cette étape .

Il a ajouté que la zone du sud de Damas, y compris le camp Yarmouk, est également l’une des questions en suspens où l’achèvement d’une réconciliation est achoppé en raison des réseaux terroristes armés.

 

R.Bittar

Check Also

Les groupes terroristes attaquent aux roquettes la banlieue nord de Hama

Hama-SANA/Les groupes terroristes ont violé de nouveau l’accord de la zone de désescalade et attaqué …