Sabagh : La décision du président américain sur al-Qods constitue une violation du droit international

Damas / Le Président de l’Assemblée du peuple, Hamoudah Sabagh, a affirmé que la décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître la ville d’al-Qods comme la capitale de l’entité d’occupation israélienne fait suite à la conspiration de la Déclaration de Balfour.

Dans une allocution prononcée aujourd’hui lors d’une séance de l’Assemblée, Sabagh a indiqué que l’Assemblée intensifiera ses contacts avec les parlements du monde à cet égard, ajoutant qu’elle possède des documents juridiques démontrant que cette décision est une violation des principes du droit international, notamment le principe l’interdiction de l’occupation par force des territoires d’autrui et du changement de la structure géographique et la démographique des régions occupées.

«Cette décision constitue une violation des résolutions de l’Assemblée générale de l’ONU depuis le Nakba jusqu’aujourd’hui, de celles du CS relatives à la cause palestinienne, des normes internationales et des valeurs humaines établies depuis des milliers d’années », a-t-il dit.

Il a dénoncé la position décevante de certains régimes arabes, dont ceux du Golfe, qui avaient sacrifié al-Qods dans une transaction pour liquider la cause palestinienne».

L.A.

Check Also

Destruction de caches des terroristes dans les banlieues de Hama et d’Idleb

Hama-Idleb-SANA / Les unités de l’armée arabe syrienne ont poursuivi leurs opérations contre les positions, …