Téhéran : Le rapport du mécanisme d’enquête conjoint sur l’incident de Khan Cheikhoun est plein de contradictions

La Haye / Le représentant de l’Iran à la réunion du Conseil exécutif de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, Reza Pourmand Tehrani, a affirmé que le rapport du mécanisme d’enquête conjoint ONU-OIAC sur l’incident de Khan Cheikhoun est plein de contradictions.

Dans son allocution qu’il a prononcée lors de la 56e réunion extraordinaire du Conseil, consacrée au débat du rapport du mécanisme conjoint, Tehrani a affirmé que l’Iran avait examiné le rapport et trouvé que la commission d’enquête n’avait pas réussi à exécuter sa mission, assurant que le rapport, qui n’est pas global, est imposé car il est plein de contradictions.

« La tentative d’accuser le gouvernement syrien de l’incident de Khan Cheikhoun, sans y collecter des échantillons, démontrent que ces accusations sont dépourvues de tout fondement », a-t-il ajouté.

Le responsable iranien a indiqué que les conclusions auxquelles le rapport du mécanisme conjoint était parvenu, ne sont ni professionnelles, ni équilibrées, ni indépendantes, faisant savoir que le mécanisme d’enquête doit s’appuyer sur des sources crédibles.

Razane / A. Chatta

Check Also

Miqdad : Le Golan occupé fait partie de la Syrie

Damas-SANA / Le vice-ministre des AE et des Expatriés, Fayçal Miqdad, a affirmé que le …