La délégation de la République arabe syrienne à la réunion d’Astana 6 rencontre la délégation iranienne

Astana / La délégation de la République arabe syrienne, présidée par Bachar Jaafari, a rencontré aujourd’hui la délégation iranienne, présidée par le ministre adjoint iranien des Affaires étrangères pour les affaires arabes et africaines, Hossein Jaberi Ansari, dans le cadre du 6e round de la réunion d’Astana sur la crise en Syrie.

Lors de la rencontre, les deux parties ont discuté des moyens d’assurer le succès de l’actuel round d’Astana.

A noter que les travaux du 6e round de la réunion d’Astana sur la Syrie avait commencé aujourd’hui avec la participation de la délégation de la République Arabe Syrienne, présidée par Dr Bachar al-Jaafari.

Lavrentiev : Le round actuel d’Astana sera définitif quant aux zones de désescalade

Le chef de la délégation russe à la réunion d’Astana, Alexander Lavrentiev, a souligné que le round actuel sera définitif quant aux zones de désescalade et que le processus d’Astana se poursuivra sur beaucoup de questions qui doivent être réglées sur la crise en Syrie.

Dans une conférence de presse qu’il a tenue aujourd’hui, Lavrentiev a dit qu’Astana constitue une scène très importante pour convenir de plusieurs positions à l’égard de beaucoup de côtés de la crise en Syrie, dont les questions du règlement politique et de la formation d’un comité pour la réconciliation nationale.

Il a fait noter que les pays garantissant l’accord sur la cessation des hostilités en Syrie s’étaient mis d’accord sur la formation d’un comité tripartite qui supervisera les quatre zones de désescalade.

Lavrentiev a qualifié de « constructifs et fructueux » les pourparlers entre les deux délégations, iranienne et turque, et l’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura.

« La présence des forces américaines sur les territoires syriens est illégale et constitue une transgression du droit international, parce qu’elle n’était pas sur demande du gouvernement syrien », a-t-il fait noter.

Auparavant, le ministère kazakh des Affaires étrangères a indiqué que toutes les délégations étaient étaient arrivées à Astana pour participer à ce round.

La délégation russe est présidée par le représentant spécial du président russe pour la Syrie, Alexander Lavrentiev, alors que la délégation iranienne est présidée par le ministre adjoint iranien pour les affaires arabes et africaines, Hussein Jaberi Ansari.

L’envoyé de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, prendra part à la réunion en tant qu’observateur, aux côtés du secrétaire d’État adjoint américain par intérim pour les affaires du Proche Orient, David Satterfield, d’un représentant de la Jordanie, d’une délégation turque et des représentants de «l’opposition» syrienne.

La délégation syrienne, présidée par Jaafari, avait mené hier des entretiens avec le ministre kazakh des Affaires étrangères, et avec  la délégation russe, sur les sujets inscrits sur l’ordre du jour de la réunion d’Astana.

Bulletin français

Check Also

L’état-major russe : L’attaque terroriste menée par le « Front Nosra » au nord de Hama est une violation de l’accord d’Astana

Moscou / L’état-major russe a assuré que l’attaque terroriste menée hier par le « Front ...