Yazaji : Les sanctions économiques imposées au peuple syrien ont aggravé la souffrance des Syriens

Genève / Le ministre de la santé, Nizar Yazaji, a affirmé que le secteur sanitaire en Syrie avait réalisé avant la crise que traverse la Syrie un développement remarquable et une amélioration claire dans les indices sanitaires, notamment dans les domaines de la santé de la mère et de l’enfant.

Dans une allocution qu’il a prononcée aujourd’hui au siège de l’ONU à Genève lors des travaux de la 68ème session de l’Assemblée Mondiale de la Santé, Yazaji, chef de la délégation de la République Arabe Syrienne, a mis en exergue le progrès sanitaire réalisé par la Syrie qui était parvenue à l’autosuffisance via les médicaments produits localement.

“Le nombre d’usines pharmaceutiques nationales ont atteint 70 et couvert 93% des besoins du marché local en médicaments “, a-t-il dit, indiquant que la Syrie exportait les médicaments de fabrication locale à 58 pays et que l’importation s’était limitée à certains médicaments spécifiques et vaccins.

Yazaji a fait noter que la guerre universelle visant la Syrie avait vivement influé sur le secteur sanitaire, soulignant que 33 hôpitaux d’origine de 133 avaient été mis hors service et que 202 personnes du personnel médical étaient tombées en martyr du fait des attaques terroristes.

“Les sanctions économiques imposées au peuple syrien ont aggravé la souffrance des Syriens et porté atteinte au secteur sanitaire”, a-t-il fait savoir.

Et Yazaji de poursuivre : “Le gouvernement syrien n’a épargné aucun effort pour satisfaire les besoins sanitaires des citoyens en dépit de tous les défis”, abordant la consolidation de la coopération avec les pays amis et les organisations humanitaires opérant dans l’affaire sanitaire, telles que l’OMS.

Il a ajouté que la Syrie avait lutté contre la maladie de la Polio qui y était revenue en 2013, soulignant qu’aucun cas de cette maladie n’était enregistré depuis l’an 1995.

Yazaji a assuré que la situation sanitaire des Syriens au Golan syrien occupé se détériore en raison des actes perpétrés par l’occupant israélien.

“Les autorités d’occupation israélienne œuvrent pour assurer les services sanitaires aux terroristes qui fuient de la Syrie avant de les y envoyer ensuite pour qu’ils poursuivent leurs crimes et terrorisme”, a dit Yazaji.

Yazaji a indiqué que “les campagnes de tromperie visant la Syrie par les pays prétendant être humanitaires ne nous obligeront point à renoncer à la poursuite de l’exécution de nos devoirs professionnels et humanitaires afin de sauver la vie des citoyens et de leur assurer la protection sanitaire gratuite”.
A. Chatta

Check Also

Ministère de la Santé: 594 cas confirmés de choléra et 39 décès en Syrie

Damas-SANA/ Le ministère de la Santé a annoncé que le total cumulé des cas confirmés …