La police allemande saisit des artefacts antiques syriens volés remontant au royaume d’Ebla

Damas-SANA / En Syrie, les réseaux terroristes ont pillé et vandalisé le riche patrimoine culturel syrien, pillant des trésors syriens du berceau de la civilisation humaine et les faisant passer en contrebande à travers les frontières pour les vendre sur le marché noir. Pendant ce temps, la Direction des Antiquités et des Musées s’efforce de récupérer ces trésors humains.

Actuellement, la police allemande de la ville de Baden-Württemberg enquête avec un homme allemand ayant en sa possession une collection d’artefacts antiques, dont une tablette d’argile volée au musée d’Idlib illégalement en 2015. Selon les médias allemands, la tablette remonte au Royaume d’Ebla entre 2350 et 2250 av. J.-C.

Le Directeur Général de la Direction des Antiquités et des Musées, Mohammed Nazir Awad, a déclaré à SANA : “La découverte et la confiscation de cette tablette d’argile en Allemagne sont des développements positifs, car ces tablettes ont été volées au musée d’Idlib en 2015 et sont restées disparues depuis”.

Awad a souligné notre objectif de récupérer les artefacts syriens volés, qu’ils aient été volés dans des musées comme Raqqa ou Idlib, ou des antiquités syriennes pillées lors de fouilles illégales et passées en contrebande à travers les frontières par les réseaux terroristes.

A.Ch.

Check Also

Al-Hujaimie et Abdelmoula examinent les efforts de l’Irak et de l’ONU pour apporter de l’aide humanitaire au peuple syrien

Damas-SANA/ Le chargé d’Affaires de l’ambassade irakienne à Damas, Yassin Charif al-Hujaimie, a examiné avec …