Miqdad condamne la décision de Washington de prolonger « la loi du le commerce avec l’ennemi » contre Cuba

Damas-SANA/ Fayçal Miqdad, ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, a condamné la décision du président américain Joe Biden de prolonger la « loi sur le commerce avec l’ennemi », qui vise Cuba.

Sur le compte du ministère des Affaires étrangères et des Expatriés, Miqdad a twitté : « Les politiques d’embargo économique et d’imposition de mesures coercitives unilatérales non seulement violent le droit international et se contredisent avec la volonté des États membres des Nations unies, mais elles sont encore stériles et ont des impacts catastrophiques sur les peuples ».

Notons que Cuba avait condamné la décision des Etats-Unis prolongeant d’un an la loi sur le commerce avec l’ennemi, qui est une mesure qui resserre l’embargo injuste imposé à Cuba depuis plus de 60 ans.

À propos de cette décision, le président cubain, Miguel Díaz-Canel a twitté : « Le crime a duré longtemps mais la révolution cubaine va s’en sortir ».

 

L.S./ L.A.

Check Also

L’Agence de la distinction et de la créativité lance le tournoi national de robotique 2023

Damas-SANA / Lors d’une conférence de presse tenue dans la salle de conférences, Redha Saïd, …