Les deux commissions syrienne et russe : Le retour des déplacés à leur patrie est une priorité nationale syrienne

Damas-SANA Les deux commissions syrienne et russe, concernées par les questions relatives à la réactivation des mesures du retour des réfugiés syriens à leur pays, ont affirmé que le retour des déplacés syriens à leur patrie est une priorité nationale de la direction en Syrie.

Dans une Déclaration publiée aujourd’hui à l’issue de la réunion élargie qu’elle avait tenue pour débattre les résultats de l’action au cours de cette année dans le domaine du retour des déplacés syriens à leur patrie, les deux commissions ont fait noter que grâce aux efforts déployés par la direction syrienne dans les zones libérées du terrorisme, l’action se poursuit pour rétablir la vie normale et répondre aux besoins des habitants, dont l’eau potable afin d’assurer le retour des déplacés syriens à leur patrie.

Le communiqué a précisé que depuis septembre 2018, 2338141 citoyens syriens étaient retournés à leur patrie, mettant l’accent sur le soutien apporté par la Russie à la partie syrienne dans l’exécution des missions humanitaires urgentes dans le cadre des accords conclus.

La Déclaration fait savoir que, dans le cadre du développement de la coopération entre les deux pays de et de l’octroi de l’aide humanitaire au peuple syrien, la Russie a organisé en juillet et novembre derniers des visites de travail de délégations ministérielles russes conjointes en Syrie, lesquelles ont compris 22 ministères, 23 provinces et 18 organisations, ce qui démontre l’intérêt accordé par l’État russe à la question de la reconstruction de la Syrie.

« 7751 tonnes d’aides humanitaires, fournies par les pouvoirs exécutifs, les provinces et les organisations russes, ont été acheminés en Syrie en 2021 et ont inclut des générateurs électriques, du matériel médical, des médicaments, des denrées alimentaires, des fournitures scolaires, des vêtements et d’autres », selon la Déclaration.

La Déclaration affirme que les mesures coercitives et unilatérales imposées par les Etats-Unis et leurs alliés européens, ainsi que la présence illégale des forces militaires étrangères en Syrie, ont un impact négatif sur la situation sociale, économique et humanitaire dans le pays.

L.S./ A.Ch.

Check Also

L’occupation attaque plusieurs zones du sud de la bande de Gaza

Al-Qods occupé / Les avions de combat de l’occupation israélienne ont renouvelé à l’aube aujourd’hui …