La Syrie condamne les allégations américaines sur l’usage présumé d’armes chimiques dans la banlieue de Damas en 2013

Damas-SANA / La Syrie a dénoncé le communiqué de presse émis récemment par le Département d’Etat américain sur l’incident de l’usage présumé d’armes chimiques il y a huit ans dans la Ghouta est dans la banlieue de Damas, assurant qu’il reflète clairement la poursuite de la ligne des Etats-Unis hostile à la Syrie et s’inscrit dans le cadre de camouflage de leur échec en Afghanistan et de leur soutien au terrorisme visant la Syrie.

Dans une déclaration à SANA, une source officielle du Ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a dit : “Le Ministère des Affaires étrangères et des Expatriés en République arabe syrienne condamne les allégations injustes incluses dans le communiqué de presse émis par le Département d’Etat américain le 21 août en cours pour déformer les faits et diffuser son idéologie de tromperie vis-à-vis de l’incident de l’usage présumé d’armes chimiques il y a huit ans dans la Ghouta est dans la banlieue de Damas en 2013”.

Et la source d’ajouter : « Les Etats-Unis ont tenté d’exploiter leurs mensonges et allégations illusoires dans le but de lancer des accusations injustes contre la Syrie alors la partie qui avait émis ce communiqué réalise bien que la Syrie ne dispose point de ces armes et qu’elle avait rempli tous ses engagements en vertu de son adhésion à la CIAC en 2013 ».

La source a indiqué que la Syrie assure que c’est la politique américaine soutenant le terrorisme et imposant toutes les formes de sanctions inhumaines et immorales unilatérales, qui mérite la condamnation.

« Ces comportements américains entravent tout règlement politique en Syrie », a-t-elle ajouté, faisant savoir que le peuple syrien n’oublie pas les pressions, l’occupation de parties de ses territoires les pratiques hostiles qui ne sont guère compatibles avec la légalité internationale.

Et la source de conclure : « Le gouvernement de la République arabe syrienne réaffirme une fois de plus qu’il n’a jamais utilisé ce type d’armes n’importe-où, n’importe-quand et sous n’importe quelle circonstance, vu que de tels comportements se contredisent avec ses principes moraux ».

A.Ch.

Check Also

L’ambiance dans les Floralies internationales organisées au parc de Tichrine à Damas