Rifa’y : La Syrie confronte une campagne lancée par les pays occidentaux pour faire passer leurs agendas hostiles

La Haye-SANA / La présidente de la Mission syrienne auprès de l’OIAC, Rania Rifa’y, a affirmé que la Syrie confronte une campagne lancée par certains pays bien connus, dont notamment les Etats-Unis et leurs alliés des pays occidentaux, et qui utilisent de nombreux outils, dont les terroristes et les Organisations qu’ils avaient créées, pour faire passer leurs agendas hostiles, indiquant que la Syrie réitère et condamne l’usage d’armes chimiques n’importe-où dans le monde.

Dans un communiqué qu’elle a lu devant la 96e session du Conseil exécutif de l’OIAC, dont les travaux ont pris fin aujourd’hui, Rifa’y a fait savoir qu’en dépit des circonstances difficiles dont la Syrie fait l’objet à cause des mesures coercitives et unilatérales qui avaient négativement influé sur la conjoncture économique et sociale des citoyens syriens et en dépit de la propagation de l’épidémie de Covid-19, la Syrie avait accueilli plusieurs groupes de l’OIAC, coopéré avec elle et octroyé toute facilité en vertu de la CIAC, alors que les Etats-Unis atermoient dans l’exécution de leurs engagements sous de faux prétextes et lancent des accusations injustes contre la Syrie de ne pas remplir ses engagements.

Rifa’y a ajouté que certains pays avaient transformé cette Organisation technique en une tribune pour régler leurs comptes politiques avec certains pays, dont la Syrie, en recourant à la pression et à l’intimidation en vue d’obtenir des voix suffisantes dans le but de viser la Syrie et d’autres pays.

A.Ch.

Check Also

Après s’être classée 2e au championnat d’Asie de l’ouest, la sélection syrienne se qualifie pour le championnat d’Asie

Manama-SANA / La sélection syrienne de tennis de table s’est qualifiée pour le championnat d’Asie …