Moscou appelle à un soutien international pour la reconstruction de la Syrie

Moscou-SANA / La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a affirmé que la conférence internationale sur le retour des réfugiés syriens, laquelle avait clôturé hier ses travaux à Damas, constitue un début d’un travail organisé conjoint avec la communauté internationale afin d’appliquer la résolution du Conseil de sécurité N°2254.

Dans sa conférence de presse hebdomadaire tenue aujourd’hui à Moscou, Zakharova a indiqué que le gouvernement syrien avait commencé à exécuter des pas de règlement dans le pays et qu’il poursuit la lutte contre ce qui y est resté du terrorisme international et contre les plans des occupants des territoires syriens, notamment les forces américaines, qui poursuivent leurs pratiques de provocation en soutenant les tendances séparatistes pour entraver la libération du pays et empêcher le retour des réfugiés syriens.

Zakharova a, en outre, fait noter que les mesures coercitives et unilatérales imposées par Washington et des pays européens à la Syrie avaient été intensifiées sous des différents prétextes.

Elle a ajouté que ces mesures hostiles et illégales consolident la détermination de la Syrie et de son peuple à défier les difficultés et faire davantage d’efforts pour la reconstruction.

Zakharova a, en outre, appelé la communauté internationale à soutenir et à aider la Syrie dans la reconstruction, faisant allusion à la tenue de la conférence internationale sur le retour des réfugiés avec la participation de 27 pays et organisations.

Zakharova a précisé que les États-Unis et leurs proches alliés, qui appellent à boycotter la conférence sous prétexte de la préservation des intérêts du peuple syrien, font preuve à nouveau de leur attachement à la politique de double critère en sachant que l’importance du retour des personnes déplacées se figure dans la résolution N°2254 du Conseil de sécurité de l’ONU, qui constitue la base juridique des efforts de la communauté internationale pour régler la crise en Syrie.

H.H. / A.Ch.

Check Also

Accueil dans des centres d’accueil temporaires de 3 500 familles déplacées des quartiers sud de Hassaké

Hassaké-SANA / Le nombre de familles déplacées des quartiers sud de la ville de Hassaké …