Jaafari : Des pays occidentaux poursuivent l’entrave et la politisation de l’action humanitaire

New York / L’ambassadeur permanent de la Syrie à l’ONU, Bachar Jaafari, a affirmé que certains pays occidentaux continuent à entraver et à politiser l’action humanitaire en Syrie au profit de leurs agendas politiques, assurant que la Syrie poursuivra la lutte antiterroriste jusqu’à la libération de tous ses territoires.

Lors d’une séance tenue aujourd’hui par le Conseil de sécurité pour débattre le rapport du Secrétaire général de l’ONU sur la situation humanitaire en Syrie, Jaafari a indiqué que la Syrie croit en le rôle impartial, indépendant et non politisé de l’ONU dans l’octroi de l’aide aux Syriens affectés du fait de la guerre terroriste, assurant que ce rôle doit respecter la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territoriale de la Syrie.

Il a fait allusion au besoin urgent de modifier le mécanisme de la présentation des rapports relatifs à la soi-disant « situation humanitaire » en Syrie pour que leur objectif soit l’octroi de l’aide aux Syriens qui en ont besoin.

Jaafari a fait noter que la guerre terroriste contre la Syrie et les mesures coercitives et unilatérales imposées par les gouvernements des Etats-Unis et des pays de l’Union européenne avaient causé la souffrance du peuple syrien.

Et Jaafari de poursuivre : « Il est illogique, après les aveux de hauts responsables des pays occidentaux sur l’implication de leurs gouvernements dans le soutien aux groupes terroristes en Syrie, que les auteurs du rapport poursuivent leur ligne politisée contre la Syrie et ses institutions ».

Il a souligné que le gouvernement syrien avait donné son admission aux agences de l’ONU d’envoyer un convoi d’aides au camp de Rokbane et que c’est les Etats-Unis qui entravent l’acheminement des aides au camp et qui est la raison principale de la souffrance des personnes qui y résident.

« La Syrie poursuivra la lutte antiterroriste jusqu’à la libération de tous ses territoires que ce soit du terrorisme ou de la présence étrangère illégale », a-t-il dit.

A. Chatta

Check Also

La Banque centrale de Russie met un nouveau billet de 100 roubles russes en circulation

Moscou –SANA/ La Banque centrale de Russie a mis un nouveau billet de 100 roubles russes, …