De Mistura réaffirme que les pourparlers de Genève doivent être sans conditions préalables

Genève /L’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a réaffirmé qu’il faut que les pourparlers inter-syriens à Genève soient sans conditions préalables.

Dans une conférence de presse tenue aujourd’hui à Genève, de Mistura a souligné qu’il œuvre pour que les pourparlers soient utiles et directs, ajoutant qu’il n’est pas autorisé à donner des conseils à quiconque mais il joue le rôle de médiateur.

«Le gouvernement syrien nous a informé que sa délégation retournera à Genève dimanche prochain et nous sommes prêts à poursuivre les pourparlers jusqu’au 15 du mois en cours», a-t-il dit.

De Mistura a indiqué que les pourparlers se concentreront sur le document de principes 12, ainsi que sur des questions relatives à la Constitution et aux élections.

Il a, enfin, souligné que les pourparlers seront évolués la semaine prochaine.

L.A.

 

Check Also

Lavrov affirme l’importance d’octroyer des aides à la Syrie pour la reconstruction

Moscou / Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a souligné l’importance d’octroyer des aides …