De Mistura réaffirme que les pourparlers de Genève doivent être sans conditions préalables

Genève /L’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a réaffirmé qu’il faut que les pourparlers inter-syriens à Genève soient sans conditions préalables.

Dans une conférence de presse tenue aujourd’hui à Genève, de Mistura a souligné qu’il œuvre pour que les pourparlers soient utiles et directs, ajoutant qu’il n’est pas autorisé à donner des conseils à quiconque mais il joue le rôle de médiateur.

«Le gouvernement syrien nous a informé que sa délégation retournera à Genève dimanche prochain et nous sommes prêts à poursuivre les pourparlers jusqu’au 15 du mois en cours», a-t-il dit.

De Mistura a indiqué que les pourparlers se concentreront sur le document de principes 12, ainsi que sur des questions relatives à la Constitution et aux élections.

Il a, enfin, souligné que les pourparlers seront évolués la semaine prochaine.

L.A.

 

Check Also

L’armée s’empare de zones dans les banlieues de Damas et d’Idleb

Gouvernorats / Des unités de l’armée arabe syrienne, en collaboration avec les groupes de la ...