Les journalistes syriens observent une minute de silence à la mémoire des martyrs des médias palestiniens

Gouvernorats-SANA/ À l’occasion de la journée internationale de soutien aux journalistes palestiniens, les journalistes de Syrie ont observé une minute de silence à la mémoire des journalistes qui sont tombés en martyr en Palestine occupée du fait de l’agression israélienne contre la bande de Gaza.

Les journalistes syriens ont observé aussi un sit-in de solidarité devant le tableau des martyrs des médias dans le bâtiment de l’Autorité générale de la radio et de la télévision, pour réclamer de mettre fin aux crimes de génocide perpétrés par l’occupant contre les civils et les journalistes dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.

Ce sit-in observé dans les lieux de travail médiatiques et dans les salles de rédaction s’inscrit dans le cadre de l’appel de l’Union internationale des journalistes, qui regroupe des syndicats et des journalistes de 146 pays à travers le monde pour soutenir les journalistes palestiniens.

Les journalistes participant au sit-in de l’Autorité générale de la radio et de la télévision ont appelé les différentes organisations internationales à assumer leurs responsabilités en faisant pression sur l’entité d’occupation, pour qu’elle cesse son agression, soulignant la nécessité de mettre fin au ciblage systématique des journalistes palestiniens qui couvrent l’agression.

Le président de l’Union des journalistes, Moussa Abdel Nour, a indiqué que ces attaques sont similaires à ce que les réseaux terroristes soutenues par les l’Occident et l’entité sioniste ont commis contre des journalistes syriens.

En parallèle à ce sit-in, toutes les organisations de médias à Damas et dans les gouvernorats syriens ont observé des sit-in similaires pour appeler à l’arrêt du meurtre de journalistes palestiniens, où le directeur général de l’Agence arabe syrienne de l’Information (SANA), Iyad Wannous, a affirmé lors du sit-in observé à l’agence que le meurtre de journalistes par l’occupant israélien en Palestine vise à tuer les témoins de la vérité, dans la continuité de ses crimes qui constituent une grave violation du droit international humanitaire.

Pour sa part, le directeur de la rédaction à l’Agence, Nadeem Rashidi, a souligné nécessité de protéger les journalistes et de leur assurer un environnement de travail sûr pour qu’ils puissent exercer leur profession.

 

Damas-L’Agence arabe syrienne de l’Information (SANA)

 

Damas-L’Union des journalistes

 

Dar al-Baas

 

Homs

 

Tartous

 

Hama

 

Souaidaa

L.S.

Check Also

Al-Hujaimie et Abdelmoula examinent les efforts de l’Irak et de l’ONU pour apporter de l’aide humanitaire au peuple syrien

Damas-SANA/ Le chargé d’Affaires de l’ambassade irakienne à Damas, Yassin Charif al-Hujaimie, a examiné avec …