Le ministère russe de la Défense dénie la prise pour cible par ses avions de combat des zones peuplées à Idleb

Moscou/ Le ministère russe de la Défense a catégoriquement dénié aujourd’hui les accusations américaines sur des frappes aériennes contre des zones peuplées dans la ville d’Idleb.

Rapporté par le site web de ‘’Russia Today’’, le porte-parole du ministère, le général Igor Konachenkov, a déclaré, dans un communiqué, que “l’aviation russe ne vise pas dans ses raids menés contre des positions des terroristes en Syrie des régions peuplées, et ce, contrairement à la Coalition internationale conduite par Washington’’.

Konachenkov a souligné que le Département d’Etat américain avait reconnu que ”le réseau terroriste du Front Nosra utilise des armes légères et lourdes, des engins explosifs et l’arme chimique dans le gouvernorat d’Idleb’’, précisant que c’est la première approbation officielle par le Département d’Etat américain de l’utilisation par les terroristes dudit réseau de l’arme chimique en Syrie.

Peskov : L’idée de tenir une conférence nationale regroupant les composantes de la société syrienne aidera à stabiliser la situation en Syrie

Le porte-parole de la présidence russe, Dmitry Piskov, a exprimé la conviction de son pays que l’idée de tenir une conférence nationale regroupant les composantes de la société syrienne contribuera à stabiliser la situation en Syrie.

Dans des déclarations données aujourd’hui aux journalistes à Moscou, Peskov a rapporté du président russe Vladimir Poutine que “Cette initiative est un objet de discussion actuellement et elle est généralement soutenue, ainsi que par la Russie, et que sa mise en œuvre à l’avenir aidera à faire progresser le processus de règlement en Syrie”.

Bulletin français

Check Also

La Croix-Rouge tchèque octroie dix appareils médicaux au Croissant-Rouge arabe syrien

Damas-SANA / Le Croissant-Rouge arabe syrien a reçu aujourd’hui un don octroyé par la Croix-Rouge …