Coopération syro-russe dans le domaine du développement du secteur hydraulique

Damas/Le ministre des Ressources hydrauliques, l’ingénieur Nabil Hassan, a rencontré aujourd’hui une délégation russe présidée par le vice-ministre de l’Energie, Kirill Molodstov.

L’entretien a porté sur la coopération bilatérale dans le domaine hydraulique.

Le ministre Hassan a fait un exposé exhaustif sur l’action de son ministère et le sabotage systématique qu’avaient subi les installations hydrauliques en raison des attaques terroristes. Il a souligné la nécessité de promouvoir la coopération bilatérale et de bénéficier des expériences russes en vue de réhabiliter les barrages de  l’Euphrate, d’al-Baas et Tichrine.

Il a indiqué que le ministère envisage d’exécuter des projets importants dans la prochaine phase, telles que deux stations pour le filtrage de l’eau dans les deux gouvernorats de Lattaquié et de Hama, précisant que la station de 16 octobre à Lattaquié contribuera à l’alimentation de la ville et de certains village en eau potable.

Pour sa part, le chef de la délégation russe a exprimé la disposition de son pays à élaborer des études à cette fin en vue de déterminer les priorité et de mettre au point un programme global, précisant que les projets proposés par le ministère sont actuellement sous étude et que les décisions convenables seront prises lors de la réunion du Comité conjoint syro-russe qui se tiendra dans la ville russe de Sotchi les 9 et 10 courant.

Kharboutli discute avec la délégation russe la coopération bilatérale dans le domaine de l’électricité

Le ministre de l’Electricité, l’ingénieur Mohammad Zouheir Kharboutli, a discuté avec la délégation russe les perspectives de la coopération bilatérale pour la réhabilitation du système de l’électricité, surtout les centrales électriques, et l’établissement de projets importants dans la phase de la reconstruction.

Le ministre Kharboutli a passé en revue les dégâts qu’avait  subi le secteur de l’électricité par les attaques des réseaux terroristes armés, qui avaient procédé dernièrement à la destruction de la centrale de Tih à Deir Ezzor d’une capacité de 90 mégawatts, soulignant l’importance d’installer une nouvelle centrale pour alimenter le gouvernorat de Deir Ezzor en électricité.

Il a indiqué que la Syrie a besoin dans la prochaine étape de 2300 mégawatts d’un montant d’un milliard 800 millions d’euros.

Le chef de la délégation russe a indiqué que la Russie est prête à financer ces projets et à élaborer des études et des plans y nécessaires.

Il a précisé que la partie russe a des offres pour l’élargissement des deux centrales de Tichrine et de Mhardeh.

 

Raghda Bittar

Check Also

Le chargé d’affaires de l’ambassade d’Oman à Damas : Nous sommes soucieux de régler la crise en Syrie

Damas / Le chargé d’affaires de l’ambassade d’Oman à Damas, le conseiller Khaled Bin Salem ...