La Syrie condamne vivement les massacres commis par la Coalition internationale en Syrie

Damas/La Syrie a réclamé au Conseil de sécurité d’assumer ses responsabilités dans la préservation de la paix et de la sécurité internationales et d’arrêter les crimes commis par la Coalition internationale contre le peuple syrien .

Dans deux messages adressés au Secrétaire général des Nations unies et au président du Conseil de sécurité, dont une copie de chacune est parvenue à l’Agence Sana, le ministère a appelé à dissoudre cette /Coalition/ illégitime créée sans la demande du gouvernement syrien et en dehors du cadre des Nations unies.

Le ministère a vivement condamné les massacres commis contre les civils innocents syriens via des raids quotidiens, en particulier dans les gouvernorats de Raqqa, Hassaké, Alep et Deir Ezzor, d’une façon systématique et persistante.

Le ministère a précisé que le prétexte de la lutte contre le terrorisme auquel avait recours la /Coalition internationale/ pour justifier ses agressions contre la Syrie ne trompe plus personne, surtout que le terrorisme ne s’était renforcé que grâce à l’appui multiforme et illimite apporté par les gouvernements membres de la /Coalition internationale/ aux réseaux terroristes, dont à la tête les deux réseaux de Daech et du Front Nosra et autres entités y affiliées.

Le ministère a affirmé dans les deux messages que les agressions de la Coalition avaient contribué à répandre le chaos créatif, ce qui s’associe avec les objectifs des réseaux terroristes, à savoir la déstabilisation du pays, la destruction du potentiel de la République arabe syrienne et le prolongement de la crise au service d’Israël et de ses complots.

Le ministère a ajouté qu’il est devenu clair la relation existant entre certains pays de la /Coalition/, y compris Qatar, l’Arabie Saoudite et la Grande Bretagne, et les réseaux terroristes qui avaient bénéficié de la couverture aérienne de la /Coalition/, ce qui se manifeste clairement dans le ciblage par la Coalition, dans plusieurs opérations, des forces de l’armée et de l’infrastructure syriennes.

Le ministère a vivement condamné le mutisme devant les pratiques et les agressions de la Coalition internationale contre le peuple syrien par les Nations unies qui prétendent être soucieuses de protéger les civils en Syrie, «ce qui est inacceptable aux niveaux moral et humain et encourage cette Coalition à poursuivre ses crimes contre le peuple syrien », ajoutent en conclusion les deux messages.

 

R.B.

Check Also

La Syrie condamne la tentative d’attaque ratée contre un complexe de l’industrie de défense iranienne

Damas-SANA/ La Syrie a condamné la tentative d’attaque ratée contre un complexe de l’industrie de …