Haydar : Les habitants de la zone de Sbeina regagneront prochainement leurs maisons

Damas /Le ministre d’Etat aux affaires de la Réconciliation nationale, Ali Haydar, a affirmé que le gouvernement avait adopté une décision pour un prochain retour des habitants de la zone de Sbeina, dans la banlieue de Damas, à leurs maisons, faisant savoir que le retard est dû à la présence des réseaux terroristes armés dans la périphérie de la zone.

Rencontrant aujourd’hui le directeur de l’Agence de l’ONU pour les Réfugiés palestiniens (UNRWA)  en Syrie, Mohammad Adar , Haydar a indiqué que plusieurs crises humanitaires avaient été provoquées pour les exploiter dans les instances internationales en vue d’exercer des pressions sur le gouvernement syrien, notamment après les accomplissements réalisés par l’armée arabe syrienne et l’accélération de l’achèvement des réconciliations dans plusieurs zones.

Haydar a affirmé que le projet des réconciliations locales n’avait pas fait la distinction entre citoyens syriens et palestiniens, mettant l’accent sur le rôle de l’UNRWA dans l’allègement de la souffrance des Palestiniens.

Pour sa part, Adar a exprimé son appréciation des efforts déployés par le gouvernement syrien et des facilités qu’il accorde pour que l’UNRWA exécute ses missions, affirmant la disposition de l’UNRWA à octroyer des aides humanitaires aux personnes sinistrées.

Dans une déclaration qu’il a donnée à la presse après la rencontre, Haydar a souligné qu’il existe une décision pour le retour des habitants à leurs zones sécurisées.

Concernant le camp de Yarmouk, le ministre Haydar a souligné la poursuite des efforts pour mettre fin aux aspects armés dans le camp et les zones périphériques.

Dans une déclaration similaire, Adar a assuré que la situation des réfugiés palestiniens en Syrie, notamment dans la banlieue de Damas, avait été examinée lors de cette rencontre.

Razane/R.B.

Check Also

Sur directives du président al-Assad, une délégation gouvernementale visite Quneitra

Quneitra / Sur directives du président Bachar al-Assad, une délégation gouvernementale, présidée par Imad Khamis, …