Pour la création d’un centre commercial syrien permanent en Irak

Damas/Le ministre du Commerce intérieur et de la Protection du Consommateur, Abdallah Gharbi, a affirmé le souci de la Syrie de renforcer ses relations de coopération avec l’Irak dans les deux domaines économique et commercial et sa disposition à surpasser tous les obstacles entravant leur développement.

Recevant aujourd’hui une délégation de l’Union des Chambres de Commerce irakiennes présidée par Jaafar Hamdani, Gharbi a précisé que la Syrie possède tous les fondements industriels, commerciaux et économiques qui assurent les besoins du marché irakien.

Il a exprimé le souci du gouvernement syrien de réaliser les revendications des propriétaires des activités commerciales et économiques irakiennes et de créer un centre commercial syrien permanent en Irak et d’une chambre de commerce syro-irakienne en Syrie.

Les deux parties ont convenu de mettre au point un mémorandum d’entente comprenant les mesures pratiques convenables qui seront susceptibles de réactiver le mouvement commercial entre les deux pays.

Pour sa part, Hamdani a émis l’espoir que les victoires réalisées par l’armée syrienne aboutissent à la promotion de l’échange commercial entre les deux pays via le point de passage de Tanaf en Syrie et de Walid en Irak.

Les membres de la délégation irakienne ont réclamé de créer un centre commercial ou une exposition permanente pour les produits syriens en Irak, surtout à Bosra et dans le gouvernorat d’Anbar, et d’élaborer un mécanisme garantissant l’accès des produits agricoles et industriels syriens en Irak via le point de passage de Tanaf.

Le ministre des Finances affirme l’importance de développer les relations commerciales avec l’Irak

Le ministre des Finances, Maamoun Hamdane, a abordé avec la délégation irakienne hôte les moyens de promouvoir la coopération et l’échange commercial entre les deux pays à travers les points de passage frontaliers comme Tanaf, et de redémarrer le transport aérien pour transporter les marchandises légères.

Le ministre Hamdane a affirmé la disposition de son ministère à assurer toutes les possibilités et les facilités pour le développement des relations commerciales et industrielles avec l’Irak frère, ce qui verse dans l’intérêt économique des deux pays. Il a souligné l’importance de régler et de discuter le problème des virements entre les deux pays au niveau des commissions spécialisées au sein de la Présidence du Conseil des ministres en vue de mettre à exécution les mécanismes proposés à cette fin.

 

Razane/R.B.

 

Check Also

Hilal : La Syrie et l’Irak ont mis en échec le projet occidental dans la région

Damas /Hilal Hilal, secrétaire régional adjoint du patri Baas arabe socialiste, a affirmé que les ...