Lors de la festivité internationale de l’économie du patrimoine, le gouverneur de la banlieue de Damas affirme que le terrorisme cible tous les pays et les civilisations humanitaires

Cordoue /Le gouverneur de Damas Ala’ Ibrahim a affirmé que la Syrie, en menant la guerre contre les réseaux terroristes takfiristes, ne défend pas uniquement ses territoires et sa souveraineté, mais aussi la paix, la sécurité et la liberté du monde entier.

«Ce terrorisme barbare ne vise pas un pays ou une région précise mais tous les pays et les civilisations humaines», a indiqué Ibrahim dans une allocution prononcée devant les participants à la festivité internationale de l’économie du patrimoine, qui a démarré hier à Cordoue en Espagne.

Ibrahim a souligné les crimes horribles commis par les réseaux terroristes en Syrie, en Irak et en Libye et la destruction des monuments archéologiques à Palmyre pour nuire au patrimoine humain et voler les antiquités afin de les trafiquer sur le marché noire international.

Il a appelé toutes les parties participant à la festivité à coopérer sérieusement et à œuvrer ensemble pour préserver le patrimoine et l’histoire humaine et consolider la culture du patrimoine dans la mémoire des générations.

Il a fait savoir que Damas est la première capitale peuplée dans l’Histoire et le berceau des religions célestes et de l’alphabet.

Ibrahim a appelé les participants à se tenir dans la même tranchée dans la lutte anti-terroriste.

A la fin de l’allocution, Ibrahim a fait un exposé sur la civilisation humaine et le patrimoine syrien, et projeté une séquence vidéo qui démontre la barbarie des réseaux terroristes en visant les sites archéologiques et religieuses en Syrie, notamment à Alep, Seidnaya, Maaloula et Palmyre.

L.A. / A. Chatta

Check Also

Lavrov : La participation de parties extérieures aux pourparlers d’Astana ne va pas les transformer en un colloque de débats

Moscou / Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a affirmé que la participation ...