Le Sénateur Black : J’ai l’honneur de rencontrer le président al-Assad et Mme Asma 

Damas / Le Sénateur américain, Richard Black, a indiqué qu’il avait l’honneur de rencontrer le président Bachar al-Assad et son épouse, “qui sont deux personnes gentilles et aiment leur patrie en toute sincérité”, a-t-il assuré dans une conférence de presse qu’il avait tenue à l’hôtel de Four Seasons à Damas.

Black a indiqué que le peuple syrien est parmi les peuples les plus courageux dans le monde, estimant que le résultat de la guerre en Syrie définira le sort des civilisations humaines.

Il a mis en garde contre le fait que la chute de la Syrie menacera les pays voisins et ensuite l’Europe.

Répondant à une question sur le rôle des pays voisins dans la guerre terroriste déclenchée contre la Syrie, Black s’est dit inquiet de la participation de la Jordanie à ce qui se passe en Syrie, surtout qu’elle avait autorisé en 2012 les services de renseignement américains à entraîner des centaines d’hommes armés pour les envoyer ensuite en vue d’attaquer Damas.

Il a émis son espoir de rouvrir l’ambassade de Syrie à Washington, estimant que sa fermeture en 2014 avait eu lieu en raison de la présidentielle en Syrie, car l’administration américaine avait craint l’afflux de nombreux Syriens à l’ambassade en vue de voter en faveur du président al-Assad, ce qui constitue une gifle pour le gouvernement américain.

Black aux blessés de l’armée arabe syrienne : Vous vous sacrifiez pour la Syrie et la civilisation du monde entier

Sur un autre plan, Black s’est rendu aujourd’hui au chevet des blessés de l’armée arabe syrienne à l’hôpital du Martyr Ahmad Hamich à Damas, appréciant les sacrifices de l’armée arabe syrienne pour défendre la Syrie.

S’adressant à un certain nombre de blessés, Black a dit : “Vous vous sacrifiez pour la Syrie et la civilisation du monde entier”.

Dans une déclaration au correspondant de SANA, Black s’est dit inquiet de l’embargo imposé par les Etats-Unis à la Syrie et qui limite sa capacité d’importer et de fabriquer des membres artificiels.

Black : Ce qui se passe en Syrie a été tramé par des forces extérieures pour la détruire

En outre, Black a affirmé que ce qui se passe en Syrie avait été tramé par des forces extérieures pour la détruire.

Lors de sa rencontre aujourd’hui dans la cathédrale de Mariamite à Damas avec le Patriarche d’Antioche et de tout l’Orient pour les Grecs Orthodoxes, Yohanna X Yazaji, Black a indiqué qu’il transmettra la réalité de ce qu’il avait constaté en Syrie, réitérant son admiration de la fermeté du peuple syrien face à l’offensive terroriste.

De son côté, le Patriarche Yazaji a affirmé que les Musulmans et les Chrétiens s’attachent à leur territoire et se tiennent aux côtés de leur armée sous la direction du président Bachar al-Assad.

Black a également rencontré le Patriarche d’Antioche et de tout l’Orient pour les Syriaques Orthodoxes, Ignace Ephrem II, auquel il a affirmé que tous les citoyens en Syrie sont affectés du fait du terrorisme.

Il a mis l’accent sur l’héroïsme de l’armée arabe syrienne et sur ses sacrifices pour préserver le tissu de la société syrienne.

Pour sa part, le Patriarche Ephrem II a assuré que le terrorisme en Syrie vise toutes les catégories de la société syrienne, faisant allusion aux crimes et aux attaques terroristes contre les églises, les mosquées et les religieux musulmans et chrétiens.
A. Chatta

Check Also

Les derniers développements de l’opération militaire spéciale russe en Ukraine

-Deux personnes blessées dans un bombardement ukrainien des zones résidentielles à Donetsk. – Zakharova : L’Allemagne …