Lavrov : Pas de plan alternatif à l’accord russo-américain sur la cessation des hostilités en Syrie

Lavrov

Moscou/ Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a affirmé qu’il n’y a ni à présent ni à l’avenir un plan alternatif à l’accord russo-américain sur la cessation des hostilités en Syrie.

Dans une déclaration donnée aux journalistes dans la capitale biélorusse Minsk, Lavrov a souligné que le vote au Conseil de sécurité sur le projet de résolution soumis par la Russie pour soutenir la Déclaration russo-américaine sur la cessation des hostilités aura lieu à n’importe quel moment.

Sur un autre plan, Lavrov a affirmé que les raids russes avaient ébranlé les capacités des terroristes en Syrie et poussé en avant le processus du règlement de la crise.

Dans un message adressé aujourd’hui aux participants à la conférence du Club de discussion international /Valdaï/ à Moscou, et lu par Mikhaïl Bogdanov, vice-ministre russe des Affaires étrangères, Lavrov a exprimé l’inquiétude de son pays envers les nouvelles sur un plan américain /B/ alternatif à l’accord de la cessation des hostilités en Syrie.

Dans son intervention lors de la conférence, Bogdanov a indiqué que la Russie espère que les Etats-Unis œuvrent avec «leurs alliés des groupes armés pour exécuter l’accord sur la cessation des hostilités en Syrie”.

Et Bogdanov de poursuivre : ”Moscou ne discute pas de plans alternatifs au règlement de la crise en Syrie”.

Il a aussi exprimé la vive préoccupation de Moscou des tentatives visant à mettre en place la soi-disant ”Zone tampon” sur la frontière syro-turque et à former des alliances pour mener une opération terrestre.

Quant à la décision du gouvernement syrien d’organiser des élections législatives en avril prochain, Bogdanov a affirmé que cette décision ne se contredit pas avec le processus politique visant à régler la crise en Syrie et se conforme à la Constitution actuelle.

Bogdanov a conclu en affirmant que la Russie s’engage toujours aux accords signés à Vienne et à Munich et inclus dans la résolution du Conseil de sécurité N°2254.

Peskov : L’essentiel pour le moment est de se concentrer sur l’application de la cessation des hostilités en Syrie

Le porte-parole du président russe, Dmitri Peskov, a annoncé que l’essentiel pour le moment dans la crise en Syrie est de se concentrer sur l’application de la cessation des hostilités en Syrie.

Répondant à une question sur les nouvelles disant que des avions de combat envoyés par le régime des Saoud, étaient arrivés en Turquie, Peskov a dit : ”Je ne peux pas répondre à cette question. L’essentiel à ce moment dans l’affaire syrienne est de se concentrer sur l’application de la trêve de laquelle ont convenu les deux présidents, russe et américain”.

Naumkin : La Russie est prête à surmonter tout obstacle qui pourrait se dresser devant l’accord sur la cessation des hostilités en Syrie

Le directeur de l’Institut des études orientales de l’Académie des sciences de Russie, Vitaly Naumkin, a affirmé que la Russie est prête à surmonter tout obstacle qui pourrait se dresser devant l’accord sur la cessation des hostilités en Syrie.

Dans une interview accordée à la chaîne de TV ”Russia Today”, Naumkin a exprimé son optimiste devant la possibilité de mettre en œuvre l’accord, disant : ”Il y a des perspectives pour exécuter l’accord russo-américain, car la longue guerre a épuisé les parties en conflit en Syrie et à son alentour”.

Commentant la position des Etats-Unis et le plan /B/ évoqué par le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, Naumkin a souligné qu’il y a de différentes forces aux Etats-Unis qui ont un intérêt dans la mise d’une fin à cette guerre et dans l’accord avec la Russie.

D.H./ L.A. / A. Chatta

Check Also

aides

Arrivée d’un convoi d’aides alimentaires et de secours aux familles déplacées des quartiers est d’Alep

Alep /Un convoi d’aides alimentaires et de secours, octroyé par les habitants de la ville de ...