Jaafari : Le rapport du Secrétaire général de l’ONU sur la prévention de l’extrémisme ignore le réseau terroriste du ”Front Nosra”

New York/ Le délégué permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bachar Jaafari, a affirmé que le succès de la lutte contre le terrorisme et le extrémisme violent se réalisera via le respect des résolutions des Nations unies et du droit international.

Dans une allocution qu’il a prononcée devant l’Assemblée générale de l’ONU, lors d’une la séance consacrée à débattre le ”Plan d’action du Secrétaire général de l’ONU pour la prévention de l’extrémisme violent”, Jaafari a fait savoir que les premiers pas vers le succès de la lutte contre le terrorisme se concrétisent par la lutte contre le phénomène de l’extrémisme violent et les terroristes étrangers, et par le respect ferme des résolutions des Nations unies et celles du Conseil de sécurité ayant-trait à la lutte anti-terroriste, avec à la tête les résolutions N° 1624, 2170, 2178, 2199 et 2253.

Et Jaafari de poursuivre : ”Si l’ONU veut atteindre des résultats concrets, il devra s’écarter de la politique de double critère et ne pas ignorer le comportement des gouvernements qui soutiennent le terrorisme”.

Le délégué permanent a continué en assurant que les efforts déployés pour la lutte contre le terrorisme ne réussit pas si l’occupation israélienne du Golan syrien et d’autres territoires arabes occupés, tels que la Palestine et le Liban, ne prendront pas fin, et l’extrémisme terroriste violent qu’exerce les colons israéliens à l’encontre des citoyens arabes se continue.

Quant aux les points inclus au rapport du Secrétaire général et son plan d’action, Jaafari s’est interrogé sur la norme suivie et la partie qui déterminera « l’extrémisme violent », faisant savoir qu’il y a certains pays qui considèrent comme une “opposition syrienne modérée” les terroristes étrangers qui viennent des quatre coins du monde en Syrie, ainsi qu’en Irak.

Et Jaafari de poursuivre: ”Le Secrétaire général a souligné dans son rapport, que les soi-disant, extrémistes violents, avaient réussi à recruter plus de 30,000 terroristes étrangers armés de plus de cent pays membres de l’ONU pour se rendre en Syrie et en Irak”.

Jaafari a précisé que le rapport indique que le réseau ”Daech” et d’autres groupes extrémistes avaient profité du conflit armé en Syrie et de l’instabilité en Irak et en Libye, tout en ignorant d’une façon préméditée le fait que la principale raison derrière l’apparition du réseau «Daech», qu’avait engendré Al-Qaïda en Irak, est les ingérences militaires illégitimes dans certains pays membres.

”Le rapport ignore intentionnellement, comme d’autres rapports publiés par le Secrétaire général de l’ONU, de faire allusion au réseau du ”Front Nosra”, et ce dans une tentative de le légitimer et le qualifier d’«opposition armée modérée”, a- expliqué Jaafari.

Jaafari a ajouté que la Syrie avait pris depuis des décennies des mesures pour empêcher l’extrémisme, la violence et le terrorisme, affirmant que le plan du Secrétaire général contient des recommandations et des propositions importantes et constructives.

Le délégué permanent s’est interrogé : ”Comment des régimes répressifs du Moyen Âge, qui marginalisent la moitié de la société, à savoir la femme, diffusent l’idéologie wahhabite extrémiste et parrainent des réseaux terroristes, tels que ”Daech”, ”le Front Nosra”, ”Les frères musulmans”, ”Le groupe Khorasan”, ”L’armée d’al-Ansar et d’al-Muhajirine” et d’autres, peuvent-ils accepter un plan d’action qui appelle à renforcer le rôle et le statut des femmes, les valeurs de tolérance et le respect des religions et des droits de l’homme ?”.

Il a, enfin, appelé l’ONU et le Conseil de sécurité à imputer aux pays qui soutiennent le terrorisme la responsabilité du financement du plan d’action précité et à les obliger à assumer le principal fardeau du coût de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

D.H./ L.A. / A. Chatta

Check Also

L’occupant américain fait sortir 45 camions de Hassaké vers l’Irak

Hassaké – SANA/ Les forces d’occupation américaine ont fait sortir un convoi de camions chargés …