L’ONU appelle une fois de plus l’entité d’occupation israélienne à se retirer complètement du Golan syrien occupé

New York – SANA / L’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution à la majorité des États membres, exigeant que l’entité d’occupation israélienne se retire complètement du Golan syrien occupé, jusqu’à la ligne du 4 juin 1967, en application des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

91 pays ont voté en faveur du projet de résolution intitulé « Le Golan syrien », 7 pays et l’entité d’occupation s’y sont opposés, tandis que 62 pays se sont abstenus de voter.

La résolution affirme que la décision d’« Israël », puissance occupante, prise en décembre 1981 d’imposer ses lois et sa juridiction sur le Golan syrien occupé, est nulle et non avenue, comme l’a affirmé le Conseil de sécurité dans sa résolution n° 497 en 1981.

La nouvelle résolution appelle « Israël » à se retirer complètement, du Golan syrien occupé jusqu’à la ligne du 4 juin 1967, en application des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

Dans une déclaration faite à l’issue au vote, le Chargé d’affaires par intérim de la délégation permanente de la Syrie auprès des Nations Unies, Hakam Dandi, a remercié tous les États membres qui ont voté en faveur du projet de résolution.

Dandi a déclaré que l’Assemblée générale, à chaque session depuis plus de cinq décennies, appelle « Israël », la puissance occupante, à mettre fin à son occupation du Golan syrien, et réaffirme que toute mesure qu’il prendrait pour imposer ses lois et sa juridiction au Golan syrien occupé sont nuls et non avenus et n’ont aucun effet juridique, soulignant que la position de l’Assemblée générale se conforme pleinement à la position prise  à l’unanimité par le Conseil de sécurité dans sa résolution n° 497 de 1981.

 

« Le quatrième paragraphe du projet de résolution déclare que l’Assemblée générale décide une fois de plus que la poursuite de l’occupation du Golan syrien et son annexion comme fait accompli entravent la réalisation d’une paix juste, globale et durable dans la région », a assuré Dandi qui a souligné à cet effet la nécessité de mettre fin à l’état d’incapacité d’appliquer les résolutions de l’ONU, et ce via la levée de la protection fournie par les États-Unis et leurs alliés occidentaux à « Israël », qui l’encourage à poursuivre son occupation des terres d’autrui et ses menaces sur la stabilité, la paix et la sécurité dans la région et le monde.

Dandi a fait noter que les pratiques criminelles de l’occupation israélienne dans les territoires palestiniens occupés, en particulier dans la bande assiégée de Gaza, dont le nombre de victimes a atteint son plus haut niveau, poussent la région vers plus de tension et d’instabilité.

Le Chargé d’affaires par intérim a réitéré la demande de la Syrie pour que l’ONU prenne des mesures immédiates afin d’appliquer ses résolutions, mettre fin à l’occupation israélienne des territoires arabes occupés, y compris le Golan syrien occupé, et aux attaques de l’occupation israélienne sur les terres syriennes, et ses crimes et pratiques d’oppression systématiques contre notre peuple dans le Golan occupé.

Dandi a réitéré le droit légitime de la Syrie à récupérer l’intégralité du Golan occupé jusqu’à la ligne du 4 juin 1967, qui est garantie par le droit international et les résolutions pertinentes des Nations Unies, en particulier la résolution n° 497 du Conseil de sécurité,  affirmant que la Syrie exercera son droit légitime de défendre sa terre et sa population par tous les moyens nécessaires, et de veiller criminaliser et punir l’occupation israéliennes pour ses crimes.

Dendi a réitéré la position ferme et de principe de la Syrie soutenant le droit du peuple palestinien à l’autodétermination, à la création de son État indépendant avec al-Qods pour capitale et au retour, conformément au droit international et aux résolutions pertinentes des Nations Unies, notamment la résolution n° 194 de 1948.

L.A.

Check Also

Martyrs et blessés du fait de l’agression continue de l’occupation contre la bande de Gaza

Al-Qods-occupé- SANA / Des dizaines de Palestiniens sont tombés en martyr et d’autres ont été …