Le président al-Assad reçoit Kamal Kharrazi, président du Conseil stratégique des relations internationales en Iran

Damas-SANA / Le président Bachar al-Assad a reçu aujourd’hui Kamal Kharrazi, président du Conseil stratégique des relations internationales en République islamique d’Iran, et la délégation qui l’accompagne.

Le président al-Assad a examiné avec Kharrazi un certain nombre de questions intellectuelles et politiques, ainsi que les développements et les changements survenus dans le monde.

Le président al-Assad a indiqué que “pendant cette phase de changements accélérés, il est évident qu’il y a certaines pertes et négativités pour nos pays, mais en fin de compte ces changements versent dans nos intérêts, grâce à la fermeté de nos pays et nos peuples et en raison de grandes erreurs dans les politiques et les visions chez l’Occident, en particulier les Etats-Unis”.

Le président al-Assad a affirmé que cette phase a besoin de dialogues intensifs et d’une action stratégique entre les pays de la région, étant donné que l’Occident serait dans cette phase plus agressif et qu’il recourrait à tous les outils dont il dispose dans nos sociétés, ce qui implique de la part des pays de la région, le traitement précis avec la situation intérieure et la consolidation de l’appartenance, en plus du renforcement des relations entre eux pour assurer un réseau de protection face à n’importe quelle forme de politiques hostiles.

De son côté, Kharrazi a estimé qu’à l’ombre des développements grands et accélérés au niveau du monde, les pays de la région doivent avoir une vision claire sur l’avenir pour garantir leurs intérêts, ce qui nécessité de créer un réseau entre eux à tous les niveaux et d’y intensifier les rencontres et les dialogues entre les responsables, les intellectuels et les personnes concernées par l’affaire culturelle et stratégique, soulignant à cet effet le retour des relations entre Téhéran et Riyad, la consolidation des relations de la Syrie avec les pays arabes et le grand progrès dans les relations russo-chinoises.

En outre, le président al-Assad et Kharrazi se sont entretenus de la question de l’identité et de l’appartenance, ainsi que de leur lien à la religion. Le président al-Assad a estimé qu’il faut rechercher dans le fond de l’identité, étant donné que les parties hostiles tentent de viser l’identité et l’appartenance, affirmant que les peuples de la région avaient tout au long de l’histoire défendu leur identité, leur appartenance et leurs moraux de civilisation consolidés par la religion.

A.Ch.

Check Also

Entretiens syro-vénézuéliens pour consolider la coopération culturelle bilatérale

Damas-SANA/ La ministre de la Culture, Lubana Mochaweh, a examiné avec la sous-ministre vénézuélienne des …