Miqdad : La Syrie condamne la résolution arbitraire adoptée au Conseil des droits de l’Homme

Damas-SANA/ La République arabe syrienne a condamné la résolution arbitraire soumise par les États-Unis et les pays occidentaux contre la République islamique d’Iran et adoptée lors d’une réunion d’urgence du Conseil des droits de l’homme à Genève.

C’était lors d’un appel téléphonique passé par Fayçal Al-Miqdad, ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, avec Hossein Amir Abdollahian, ministre des Affaires étrangères de la République islamique d’Iran.

Al-Miqdad a expliqué lors de l’appel que la Syrie affirme que de telles résolutions arbitraires et inacceptables reflètent une approche continue des pays occidentaux contre les pays indépendants, dans le but de mettre en œuvre leurs objectifs subversifs dans les pays en développement.

Al-Miqdad a indiqué que la résolution, que les pays occidentaux ont exercé toutes les pressions et le chantage sur certains États membres du Conseil des droits de l’homme pour la prendre, représente une violation directe de la souveraineté et de la stabilité des États et de leur droit à poursuivre des politiques adaptées à la situation, l’histoire, les coutumes et les traditions de leurs peuples.

Au cours de l’appel, Al-Miqdad a exprimé la solidarité des dirigeants, du gouvernement et du peuple syriens avec le gouvernement, les dirigeants et le peuple iraniens.

Pour sa part, Abdollahian a fait état de la solidarité de la Syrie avec la République islamique d’Iran et son peuple, indiquant que le peuple iranien, a affirmé sa foi dans sa révolution et dans le rôle joué par l’Iran à l’intérieur et à l’extérieur pour affronter toutes les conspirations occidentales contre lui.

À la fin de l’appel téléphonique, Al-Miqdad et Abdollahian ont souligné l’importance de l’engagement du Conseil des droits de l’homme envers son mandat et de ne pas politiser les droits de l’homme.

M.Ch.

Check Also

Des citoyens et des responsables biélorusses affluent au siège de l’ambassade de Syrie pour exprimer leur solidarité avec la Syrie

Minsk-SANA/ Un certain nombre de citoyens et de responsables de la République de Biélorussie ont …