Exposition de tableaux textile et patchwork à Damas

Damas 20-6 SANA/Partant de son amour pour le patrimoine syrien et de sa quête continue pour préserver et authentifier le folklore, l’artiste allemande, Heika Weber, a organisé ce soir une exposition de tableaux textile sous le titre « oeuvres et patchwork textile du style rural », qui sont réalisés avant et pendant la guerre dans la zone de Jabal al-Hoss.

Weber a indiqué que l’exposition comprend des dizaines de tableaux textile faits par des femmes de la zone de Jabal al-Hoss dans la banlieue d’Alep, qui racontaient des histoires de la mémoire humaine dans le village et incarnent la vie de ces femmes avant la guerre, ajoutant que le village avait été la cible des attaques terroristes, d’expulsion et de vols de biens par des réseaux terroristes armés pendant la guerre.

En outre, les tableaux, caractérisés par des couleurs vives et des dessins de des aspects de la vie dans le village, authentifient les coutumes et les traditions sociales dans ce village.

Dans une interview avec la correspondante de SANA, Weber a souligné qu’elle transférera cette exposition en Europe pour que l’Occident prenne connaissance du patrimoine syrien riche et varié et de l’injustice dont les habitants des villages syriens avaient souffert à cause de la guerre contre leur pays.

Il est à noter que l’artiste allemande, Heika Weber, réside en Syrie depuis 1982, dans la vieille ville de Damas. Elle a ouvert son propre projet basé sur l’enseignement de la broderie et travaille actuellement dans un projet de préservation et du développement du patrimoine syrien.

Elle a aussi un livre spécial pour authentifier l’artisanat de la broderie dans la région.

R.Khallouf / L.A.

Check Also

L’armée russe détruit neuf dépôts d’armes ukrainiens et abat quatre drones

Moscou-Sana/ Le ministère russe de la Défense a annoncé que les opérations de ses forces …