Les habitants de Quneitra et du Golan occupé commémorent le 40e anniversaire de la grève nationale globale

Quneitra -SANA/Les habitants de Quneitra et du Golan occupé ont commémoré le 40e anniversaire de la grève nationale générale et ouverte décrétée par nos compatriotes aux villages du Golan occupé le 14 février 1982 en rejet de la décision des autorités d’occupation israéliennes d’annexer le Golan occupé à l’entité sioniste.

Lors d’un meeting oratoire organisé aujourd’hui à Ain El-Tineh, face à la localité de Majdal Chams occupée, les habitants de Quneitra et du Golan occupé ont renouvelé leur attachement à leur patrie, la Syrie, et à leurs territoires et identité, affirmant leur disposition à mettre en échec tous les plans de judaïsation.

Ils ont indiqué qu’ils continueront à faire face aux mesures et aux politiques agressives et expansionnistes pratiquées par les autorités d’occupation sionistes contre le Golan occupé.

Dans une allocution qu’il a prononcée, le gouverneur de Quneitra, Abdel Halim Khalil, a dit: « Nous nous souvenons aujourd’hui l’héroïsme des habitants et les sacrifices des martyrs, civils et détenus, qui avaient donné leurs biens les plus précieux pour défendre la terre et l’identité en dépit de l’arrogance de l’occupant qui vise à falsifier l’identité du Golan arabe syrien ».

D’autre part, à Majdal Chams dans le Golan occupé, nos compatriotes ont commémoré le 40e anniversaire de la grève nationale globale, où les places ont été décorées de drapeaux nationaux et les habitants ont afflué des villages de Bukatha, Massada et Ain Qania jusqu’à la place de Sultan al-Atrache au centre de Majdal Chams et réitéré leur attachement à l’identité arabe syrienne et à leurs territoires et la lutte jusqu’à la victoire sur l’occupation sioniste.

Dans une déclaration qu’il a donnée au correspondant de SANA, le doyen des détenus syriens libérés, Sidqi al-Maqt, a fait savoir que « 40 ans après l’intifada des compatriotes au Golan syrien occupé, nous sommes aujourd’hui plus déterminés à affronter l’occupant et à rejeter tous ses plans.

« Nous affirmons que le Golan est arabe et syrien et ses habitants poursuivront leur lutte jusqu’à la fin de l’occupation et le retour du Golan à la patrie », a ajouté al-Maqt .

B.D./R.B.

Check Also

La bibliothèque nationale à Pékin inaugure une exposition d’antiquités syriennes

Pékin-SANA/ La Bibliothèque nationale de la capitale chinoise, Pékin, a inauguré aujourd’hui une exposition d’antiquités …