La Syrie récupère cinq pièces antiques palmyréniennes à l’initiative du musée Nabu au Liban

Beyrouth-SANA/ La Syrie a récupéré aujourd’hui cinq pièces antiques volées de la ville de Palmyre durant la période du contrôle de la ville par le réseau terroriste « Daech ».

La Direction générale des Antiquités et des Musées a reçu les pièces antiques à l’initiative du musée Nabu au Liban, lors d’une cérémonie organisée au Musée national à Beyrouth, sous l’égide du ministre libanais de la Culture, le juge Mohammad Wissam al-Mortada, l’ambassadeur de Syrie au Liban, Ali Abdel Karim, et le fondateur et directeur du musée Nabu, Jawad Adra, et en présence de représentants de la Direction générale des Antiquités et des Musées en Syrie et de la Direction libanaise des Musées.

Dans une allocution qu’il a prononcée lors de la cérémonie, le ministre al-Mortada a indiqué que ces pièces antiques racontent l’histoire dès le début de la civilisation humaine dans ce territoire béni, mettant l’accent sur les relations étroites entre les deux peuples, syrien et libanais.

Dans son allocution, l’ambassadeur Abdel Karim a fait savoir que de telles initiatives reflètent le respect d’un héritage de civilisation authentique, d’antiquités et de vestiges dans cette région, notamment en Syrie et au Liban, qui avaient connu l’une des civilisations humaines les plus importantes.

Il a souligné que la récupération des pièces antiques palmyréniennes démontre que la Syrie se rétablit après une fermeté qui avait duré environ 11 ans.

L.S./ A.Ch.

Check Also

Lavrov réitère la position de son pays soutenant la souveraineté de la Syrie

Moscou-SANA / Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a réitéré la position de …