La construction navale dans l’île d’Arwad à Tartous… un métier qui date de plus de 2500 avant JC

Tartous-SANA/ Les habitants de l’île d’Arwad à Tartous sont excellents dans la fabrication de navires marins et de bateaux en bois depuis l’Antiquité. Les Arwadiens ont hérité ce métier de leurs ancêtres phéniciens et utilisé différents types de bois, et la plupart des outils utilisés dans leur fabrication sont manuels.

« Le métier de la construction navale s’apprend par les enfants dès l’enfance et non pas par des études universitaires », a affirmé à la correspondante de Sana l’originaire de l’île Khaled Hammoud qui travaille dans l’industrie de la construction navale, soulignant que les habitants de l’île essaient constamment de développer cette industrie dans laquelle ils ont obtenu un succès continu jusqu’à aujourd’hui, car ils sont capables de fabriquer des meilleurs navires qui correspondent aux industries mondiales.

Un habitant de l’île Arwad qui travaille également dans l’industrie de la construction navale, le capitaine Farouk Bahlawan, a indiqué que la construction navale sur l’île se caractérise par la qualité, la durabilité et la capacité de résister aux tempêtes en raison de la stabilité qui y est construite, soulignant que, grâce à l’expérience qu’ils avaient acquise au cours de nombreuses années, ils ont la capacité de développer et de moderniser chaque bateau ou navire jusqu’à ce qu’ils aient atteint la forme appropriée pour chaque période de temps.

Munther Ramadan, membre du bureau exécutif de l’Union des artisans de Tartous, a souligné que l’industrie des bateaux et des navires à Arwad est une industrie historique phénicienne qui date de plus de 2500 avant JC, mais aujourd’hui elle est menacée d’extinction et les habitants de l’île ont cessé d’y travailler en raison du manque de revenus financiers en général, étant donné que la plupart des travailleurs ne l’ont pas apprise à leurs enfants comme source de subsistance.

Et Ramadan d’ajouter : « Les habitants de l’île constatent aujourd’hui que le revenu moyen du marin est plus élevé que le revenu du travailleur dans l’industrie de la construction navale, en raison du manque d’exportation de navires et de bateaux marins, soulignant l’importance de rechercher un moyen pour soutenir cette industrie pour éviter sa disparition ».

 

 

Raghda Bittar

Check Also

L’archevêque Atallah Hanna : Al-Saleh est le martyr de la Syrie et la Palestine et son assassinat est un crime odieux

Al-Qods occupé-SANA/L’archevêque grec-orthodoxe de Sébaste, Mgr Atallah Hanna, a affirmé que le martyr Medhat al-Saleh, …