Syrie et Russie : Poursuite des efforts pour faire retourner les déplacés à leurs zones libérées

Damas-SANA/ La Syrie et la Russie ont affirmé la poursuite des efforts pour créer les circonstances appropriées pour le retour des déplacés à leurs zones.

Dans une conférence de presse conjointe syro-russe tenue aujourd’hui à Damas, le ministre de l’Administration locale et de l’Environnement, l’ingénieur Hussein Makhlouf, a fait allusion aux mesures prises par l’État syrien pour rapatrier les personnes déplacées.

Le ministre Makhlouf a souligné que l’État syrien accorde un intérêt particulier à l’augmentation de la production pour alléger sur les Syriens les impacts des mesures coercitives unilatérales, prises par les États-Unis et les pays occidentaux.

Le ministre Makhlouf a évoqué le suivi direct que le président Bachar al-Assad accorde aux secteurs industriels et de production, par le biais de ses visites et ses rencontres directes avec les industriels, en plus de la promulgation de la nouvelle loi d’investissement dans le but de créer un climat d’investissement et d’élargir la base de la production.

Makhlouf a insisté sur la poursuite de la coopération et la coordination entre la Syrie et la Russie pour faire retourner les déplacés, soulignant l’ouverture de plusieurs corridors pour la sortie des citoyens syriens des zones contrôlées par les groupes terroristes affiliés au régime turc, qui séquestrent les civils et les empêchent de sortir vers les zones contrôlées par l’armée arabe syrienne, alors que le régime turc poursuit ses pratiques criminelles contre les Syriens.

Makhlouf a souligné la souffrance des Syriens qui se poursuit dans les camps des réfugiés, notamment le camp de Rukban, que la Syrie et la Russie ont appelé à plusieurs reprises à sa fermeture, et le camp de Hol contrôlé par la milice des « FDS ».

Pour sa part, le ministre adjoint des Affaires étrangères et des Expatriés, Ayman Soussane, a affirmé lors de la conférence que la question de l’acheminement des aides via les postes frontaliers s’inscrit dans le contexte de l’investissement de la question humanitaire par les pays hostiles, et vise à transgresser la souveraineté syrienne et à apporter les différents moyens de soutien aux groupes terroristes.

Il a affirmé l’attachement de la Syrie à acheminer les aides à ceux qui en ont besoin sur l’ensemble de ses territoires, et à poursuivre la coopération avec les organisations internationales opérant à cet égard.

Pour sa part, le représentant du Centre de coordination russe a fait noter que le centre avait corroboré pendant les derniers trois mois, l’exécution par les terroristes du « Front Nosra », de 30 à 40 attaques terroristes d’une manière quotidienne contre les zones sûres.

Il a ajouté que le centre avait de même transporté les aides humanitaires à partir des territoires contrôlés par le gouvernement syrien à la zone de désescalade à Idleb.

 

R.F.

 

Check Also

Maduro : Le Venezuela est disposé à apporter toute aide à la Syrie

Caracas –SANA / Le président vénézuélien, Nicolás Maduro, a souligné que son pays et la …