Soussan : Les pays qui se sont abstenus de participer à la conférence sur le retour des réfugiés doivent cesser l’hypocrisie en parlant des droits de l’homme et du droit international humanitaire

Damas -SANA /Le ministre adjoint des Affaires étrangères et des Expatriés, Ayman Soussan, a affirmé que la conférence internationale sur le retour des réfugiés est un message clair aux Syriens déplacés que les portes de leur pays sont toujours ouvertes pour eux, indiquant que l’État prendra davantage de mesures pour faciliter leur retour et garantir leur vie décente en dépit des difficultés, des circonstances de la guerre et ses impacts, de l’embargo et du terrorisme.

Dans un point de presse qu’il a tenu en marge des travaux de la conférence, Soussan a exprimé sa confiance en la cohésion des Syriens qui leur permettra de surmonter les impacts de l’embargo et de reconstruire le pays.

Il a indiqué que la question des réfugiés est la question N°1 pour le gouvernement syrien qui fera davantage d’efforts pour mettre fin à leur souffrance.

Il a appelé les pays qui s’étaient abstenus de participer à la conférence à cesser l’hypocrisie en parlant des droits de l’homme et du droit international humanitaire, car leurs politiques se contredisent avec le droit international humanitaire et des droits de l’homme.

B.D./ R.F.

Check Also

L’usine de tapis de Damas