Parlementaire tchèque : L’Union européenne ne doit pas tolérer les actes agressifs du régime d’Erdogan, notamment à l’égard de la Syrie et de la Libye

Prague-Sana/ Le membre de la Chambre des députés tchèque, Jiří Valenta, a appelé l’Union européenne à ne pas tolérer les actes agressifs menés par le régime de Recep Tayyip Erdogan, en particulier contre la Syrie et la Libye, et a appelé à imposer des sanctions contre ce régime.

Dans une déclaration qu’il a donnée au correspondant de l’Agence Sana à Prague, Valenta a indiqué qu’il adopte généralement une position prudente sur la question de l’imposition de sanctions dans son ensemble parce qu’elles nuisent à la population civile, mais dans le cas de la Turquie, l’importance d’imposer de telles sanctions peut être ressentie.

Il a expliqué que la Turquie est un Etat membre de l’OTAN et un candidat à l’adhésion à l’Union européenne et il n’est pas surprenant que les positions au sein de l’Union soient désormais unifiées pour lui imposer des sanctions.

 

R.Bittar

Check Also

La Défense russe : Plus de 170 soldats ukrainiens éliminés et un avion de chasse MiG-29 abattu

Moscou-SANA/Dans un communiqué publié aujourd’hui, le ministère russe de la Défense a annoncé, que ses …