Le président al-Assad examine avec le vice-Premier ministre russe la coopération entre les deux pays

Damas-SANA / Le président Bachar al-Assad a reçu aujourd’hui M.Yuri Borisov, vice-Premier ministre russe, et examiné avec lui les relations entre les deux pays, notamment dans le domaine économique, l’exécution des accords signés par les deux parties, les obstacles qui les entravent et les moyens de les surmonter pour accélérer leur exécution.

Les deux parties ont aussi discuté des perspectives de la coopération future et des moyens de la renforcer dans tous les domaines, notamment ceux de l’énergie, des infrastructures et de l’investissement.

Le président al-Assad et Borisov ont exprimé leur satisfaction devant le développement de la coopération économique et commerciale entre les deux pays pour qu’elle parvienne au niveau des relations stratégiques sur les plans militaire et politique.

L’entretien a porté sur les préparatifs des réunions du comité mixte syro-russe, prévu à la fin de cette année.

Dans un point de presse qu’il a tenu avant de quitter l’aéroport international de Damas, Borisov a dit : « Nous avons examiné avec le président Bachar al-Assad un certain nombre de sujets importants, notamment les grands projets qui versent dans l’intérêt de la construction de l’économie nationale et des projets des infrastructures des aéroports, des postes-frontaliers et des routes ».

Et il a d’ajouter : « Les pourparlers avec le président al-Assad ont également porté sur l’investissement du port de Tartous par une société russe d’un montant atteignant un demi-milliard de dollars et sur la modernisation de l’usine d’engrais à Homs, laquelle est investie par une société russe ».

Il a assuré que sa visite en Syrie a lieu au moment-où elle connaît des mesures concrètes pour reconstruire l’économie, faisant allusion aux difficultés dont elle fait l’objet à cause de mesures coercitives et unilatérales et de l’embargo.

A la question de savoir si le sujet du pétrole en Syrie a été discuté, Borisov a indiqué que le pétrole est une source principale pour les budgets dans de nombreux pays arabes et qu’il y a actuellement une amélioration claire dans la situation dans la région syrienne, Jazira, faisant noter : « Notre position est que toutes les ressources se trouvant sur les territoires syriens doivent être une propriété pour le peuple syrien et le gouvernement légal ».

Répondant à une question sur l’importance de la visite dans le développement des relations économiques syro-russes, notamment à l’ombre des mesures coercitives et unilatérales imposées à la Syrie, Borisov a affirmé que son pays poursuit sa quête d’améliorer la situation en Syrie et de la soutenir, soulignant que la Russie avait pris une décision d’octroyer le mois en cours des aides à la Syrie, composées de 100 mille tonnes de blé.

Bulletin français

Check Also

Réouverture des routes bloquées par la neige dans la localité de Cheine