La Déclaration commune du sommet des pays garants du processus d’Astana à Téhéran : Respect de l’unité des territoires syriens

Téhéran / La Déclaration commune du sommet des pays garants du processus d’Astana a insisté sur le respect de l’unité et de la souveraineté des territoires syriens et sur la poursuite de la lutte contre le terrorisme.

La Déclaration, publiée au terme de la réunion du président iranien, Hassan Rohani, du président russe, Vladimir Poutine, et du président du régime turc, Recep Tayyip Erdogan, aujourd’hui à Téhéran, fait savoir que les trois pays s’engagent à l’unité, à la souveraineté et à l’indépendance des territoires syriens et aux principes de la Charte de l’ONU.

La Déclaration affirme la nécessité de poursuivre la coopération pour éradiquer les réseaux terroristes, notamment « Daech » et le Front Nosra, exprimant la satisfaction des pays garants des accomplissements réalisés à l’ombre de la réunion d’Astana pour résoudre la crise en Syrie.

« Le règlement de la crise en Syrie n’est pas militaire », souligne le Déclaration.

La Déclaration insiste sur l’importance de la séparation entre les réseaux terroristes et l’ « opposition armée » qui avait adhéré à l’accord de désescalade.

La Déclaration affirme la nécessité de poursuivre la coopération tripartite sur la base des accords précédents sur les zones de désescalade et sur la base des pourparlers d’Astana.

La Déclaration fait noter que le sommet prochain se tiendra en Fédération de Russie.

A. Chatta

Check Also

Miqdad : La cause palestinienne restera toujours la cause centrale pour la Syrie

New York-SANA / Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, a réaffirmé que la …