Sabbagh : La Syrie refuse les accusations de Washington et de ses alliés sur l’usage d’armes chimiques

La Haye/L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’Organisation pour l’Interdiction des Armes chimiques (OAIC), Bassam Sabbagh, a affirmé que la Syrie refuse catégoriquement les campagnes d’allégations et d’accusations sur l’usage d’armes chimiques et dénonce le fait de servir cette organisation comme tribune pour lancer des campagnes politisées contre les pays.

Dans un communiqué qu’il a lu aujourd’hui devant la 88ème session du Conseil exécutif de l’OIAC tenue actuellement au siège de l’Organisation à La Haye, Sabbagh a réitéré la vive condamnation de la Syrie de l’usage d’armes chimiques par n’importe qui et n’importe où et sous n’importe quelle circonstance.

Sabbagh a affirmé que la Syrie se félicite de l’adhésion de l’Etat de Palestine frère à la Convention de l’Interdiction des armes chimiques, précisant que la réinstauration de la sécurité et de la stabilité au Moyen-Orient ne saurait se réaliser que si Israël rejoindrait tous les accords internationaux sur les armes de destruction massive, y compris la Convention sur l’interdiction des armes chimiques.

Sabbagh a indiqué que l’obtention et l’usage des armes et des gents chimiques toxiques par les groupes terroristes constitue un danger croissant qui menace la sécurité et la stabilité des pays membres.

R.B.

Check Also

L’ambassadeur Ala : Les agressions israéliennes contre les installations scientifiques en Syrie démontrent que l’entité israélienne entreprend une nouvelle  phase dans le terrorisme d’Etat

Genève/ L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès du bureau de l’Onu et des organisations onusiennes à …