La mission de la Syrie à Genève critique le recours aux informations véhiculées par les terroristes

Genève / La mission permanente de la République arabe syrienne au bureau de l’ONU à Genève a affirmé que la poursuite de l’ignorance des milliers de victimes et la sélectivité dans le traitement avec la souffrance humanitaire en Syrie que suit le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme rendent ses Déclarations et ses rapports non crédibles.

Dans un communiqué qu’elle a publié en riposte à la Déclaration du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme, la mission a fait noter que le recours du Haut-commissaire aux informations suspectes et aux propagandes falsifiées véhiculées par les groupes terroristes et leurs bras médiatiques, notamment les soi-disant « Casques blancs » suscite des points d’interrogation sur la crédibilité des sources sur lesquelles il s’appuie à l’ombre de l’absence de toute présence officielle de l’ONU dans les zones de déploiement des réseaux terroristes ».

« Les groupes terroristes armés ont lancé des centaines d’obus, à partir de leurs positions à Ghouta est, sur la ville de Damas et sa banlieue et y ont fait des centaines de martyrs et de blessés, ainsi que des dégâts matériels considérables dans les propriétés publiques et privées », a-t-elle fait noter.

Et la mission d’ajouter : « Ces attaques terroristes interviennent au moment où certains responsables occidentaux et onusiens, notamment le Haut-commissaire, lancent des campagnes qui constituent un soutien direct aux terroristes et qui ignorent le droit de l’Etat syrien de défendre ses citoyens et de lutter contre le terrorisme ».

A.Chatta

Check Also

L’ambassadeur d’Indonésie examine à Tartous les moyens d’accroître la coopération économique et commerciale

Tartous -SANA/Le gouverneur de Tartous, Abdel Halim Awad Khalil, a examiné aujourd’hui avec l’ambassadeur d’Indonésie …