La Syrie : La priorité dans le soutien à l’affrontement des changements climatiques doit être accordée aux pays qui ont souffert des catastrophes

Damas / La délégation de la République arabe syrienne participant aux réunions techniques des travaux de la 23e session de la conférence des parties de l’ONU sur les changements climatiques, tenue dans la ville allemande, Bonn, a affirmé que la priorité dans le soutien à l’affrontement des changements climatiques doit être accordée aux pays qui avaient souffert des catastrophes, notamment la Syrie qui avait fait l’objet d’une guerre terroriste injuste qui a visé tous ses potentiels.

Dans un appel téléphonique avec l’Agence SANA, le chef de la délégation, le ministre adjoint de l’Administration locale et de l’Environnement, Wadah Qattemawi, a fait noter que l’adhésion de la Syrie à l’Accord de Paris avait été adoptée hier par les commissions spécialisées à l’ONU et au secrétariat de l’Accord après l’achèvement par le gouvernement syrien des mesures nationales en vue d’adhérer à l’Accord de Paris sur les changements politiques après la promulgation de la loi N°31.

Selon Qattemawi, les réunions techniques de la conférence examinent les préparatifs de l’exécution de l’Accord de Paris et la révision des questions relatives aux changements climatiques.

 

A.Chatta

Check Also

Revue de presse

Damas/   Le journal Tichrine, seul paru ce matin à Damas, consacre ses manchettes à nombre ...