Lavrov : Les terroristes soutenues par les Etats-Unis constituent un danger sur les zones de désescalade

Moscou /Le ministre russe des Affaires étrangères, Serguei Lavrov, a affirmé que les terroristes soutenus par les Etats-Unis constituent un danger sur les zones de désescalade en Syrie.

Dans une conférence de presse tenue aujourd’hui à Moscou, Lavrov a dit : «Ceux qui représentent le danger plus grand sont les terroristes étrangers et les personnes armées soutenus par les Etats-Unis, et qui cherchent à adhérer aux groupes de l’opposition, soutenus aussi par les Etats-Unis».

Répondant à une question sur le communiqué du département d’Etat américain sur les zones de désescalade, Lavrov a indiqué que la présence de la Russie et l’Iran en Syrie est légitime et à l’invitation du gouvernement syrien pour participer à la guerre contre le terrorisme, alors que celle de la «Coalition de Washington» est illégitime et illégale.

Par ailleurs, Lavrov a souligné que le travail pour la tenue du dialogue national syrien se déroule avec succès dans le cadre des préparatifs pour organiser et fixer les listes des participants qui représenteront une vaste catégorie des Syriens, indiquant que cette conférence poussera les responsables de l’ONU à relancer le processus de Genève afin de résoudre la crise en Syrie.

Lavrov a ajouté que les Etats-Unis tentent de protéger les terroristes de “Daech” qui avaient pris le fuite de la ville de Boukamal, ce qui suscite des questions sur la réalité des objectifs américains en Syrie.

Le ministère russe de la Défense: La Coalition internationale protège les terroristes de «Daech» qui ont pris la fuite de Boukamal

Le ministère russe de la Défense a affirmé que la libération de la ville de Boukamal avait révélé des preuves qui confirment que la «Coalition internationale», conduite par les Etats-Unis,  apporte un soutien direct aux terroristes de «Daech» afin de réaliser ses intérêts dans la région.

Dans un communiqué qu’il a diffusé aujourd’hui sur son site web, le ministère a fait savoir que l’aviation de la «Coalition» avait tenté d’entraver les avions de combat russes à Boukamal dans le but d’assurer la sortie sûre des terroristes de «Daech».

Le ministère a diffusé des photos prises par des drones russes, le 9 novembre en cours, et qui démontrent des terroristes de «Daech» prennent la fuite de Boukamal en direction du poste frontalier de Wadi Sabha sur la frontière syro-irakienne.

Le communiqué ajoute que le commandement des forces russes en Syrie avait proposé deux fois à la «Coalition» d’exécuter des opérations communes pour éradiquer les terroristes de «Daech», qui ont pris fuite dans la rive est du fleuve de l’Euphrate, mais les Américains avaient refusé catégoriquement de bombarder les terroristes de « Daech » sous prétexte qu’ils vont se rendre, ce qui implique l’application de la Convention de Genève sur les prisonniers de guerre.

Le ministère a indiqué que les mouvements de la «Coalition internationale» démontrent que les opérations rapides des forces syriennes à Boukamal avaient avorté un plan américain visant à planter des autorités relevant aux  Etats-Unis pour gérer les affaires des zones situées à l’est de l’Euphrate.

R.F. / L.A.

Check Also

Les Golanais affirment qu’al-Qods restera une ville palestinienne

Quneitra/Les habitants du Golan arabe syrien occupé ont affirmé qu’al-Qods restera une ville palestinienne et ...