Après 7 ans d’arrêt, l’union des pharmaciens arabes retournent à Damas pour lancer le Bord arabe

Damas / Les travaux de la 108e session de l’union des pharmaciens arabes ont démarré aujourd’hui à Damas après un arrêt de 7 ans, et ce via l’organisation de la Journée scientifique de pharmacie sur les concepts et les applications des traitements alternatifs et de la médecine traditionnelle.

A cette activité qui durera deux jours participent des représentants du Liban, l’Egypte, le soudan, la Libye, la Tunisie, la Jordanie, l’Algérie, la Palestine et le Yémen.

Dans une allocution de circonstances, le président de l’union des pharmaciens arabes, chef de l’ordre des pharmaciens égyptiens, Dr Mouhiy Obeid, a souligné que l’union est soucieuse d’être à Damas pour renforcer la cohésion nationale.

Il a souligné le soutien de l’Union à la Syrie, appelant à la coopération entre les universités égyptiennes et syriennes et à l’échange des expertises.

Pour sa part, le secrétaire général de l’Union des pharmaciens arabes, De Ali Ibrahim, a souligné l’Union avait choisi Damas comme une station pour lancer le plus important de ses accomplissements scientifiques, à savoir le Board arabe de pharmacie et la fondation de l’Académie arabe pour le développement des compétences pharmaceutiques.

L.A.

Check Also

 Khamis examine les pourcentages de l’exécution des projets de développement et de services dans les gouvernorats

Damas / Le président du Conseil des Ministres, Imad Khamis, a examiné aujourd’hui avec les chefs ...